Albums

Les Équinoxes - Par Cyril Pedrosa - Dupuis

Par David TAUGIS le 28 octobre 2015                      Lien  
Un nouveau pavé signé Pedrosa après le triomphe public et critique de {Portugal}. Autour des solitudes modernes et des familles en miettes, une longue interrogation mélancolique, bénéficiant d'une construction minutieuse. L'émotion cédant la place à une vraie ambition littéraire.

Un vieux militant de gauche malade et résigné, un orthodontiste cynique et cafardeux : comme les équinoxes du titre, ils errent entre ombre et lumière, hésitent sur la place à donner au jour et à la nuit.

Autour d’eux, le monde bourdonne, notamment des enfants pas communs, et des amis précieux. Et tandis que chacun tente de faire le point sur une vie décevante, leur point commun, en pointillés précieux, éclate aux plus beaux moments de la journée : l’amour de l’art.

Les Équinoxes - Par Cyril Pedrosa - Dupuis
Les équinoxes par Pedrosa © Dupuis 2015

Vaste tableau social qui semble vouloir atteindre le même volume que Portugal, œuvre-phare de l’auteur, Les Équinoxes revendique une ambition supérieure : des scènes riches en décors, personnages et enjeux dramatiques, des couleurs audacieuses, un chapitrage égrainant les quatre saisons avec en ouverture un épisode muet situé dans la préhistoire...

Pedrosa a peut-être voulu trop en faire, trop en écrire, souhaitant croiser ses interrogations humanistes et son intérêt pour les personnages ombrageux. Son dentiste blasé peine à toucher, tandis que le vieux socialiste reste dans l’ombre de ses bougonnements. Pour autant, l’album offre de jolis moments, notamment quand la musique ou l’admiration d’un tableau éclairent une page. Le personnage énigmatique de la photographe qui vole des portraits d’une scène à l’autre ajoutant à une vision poétique de la vie sociale.

Il faut également souligner la grande qualité du texte, Pedrosa choisissant d’ajouter à chaque fin de chapitre une page ou plus de narration sans image, rompant le classique enchainement des planches.

Sans aucun doute appelé à plusieurs relectures, Les Équinoxes ne réussit pas à séduire immédiatement, mais son ambition pourra élargir encore le public de l’auteur.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR David TAUGIS  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD