Les intégrales de l’été - 1ère partie : Le Lombard passe à l’attaque

4 août 2015 12
  • Dans la foulée du "Modeste & Pompon", Le Lombard continue d'améliorer le niveau qualitatif de ses intégrales, en privilégiant l'efficacité, les bonus graphiques et les dossiers explicatifs. On revient de loin !
Les intégrales de l'été - 1ère partie : Le Lombard passe à l'attaque

Pas de doute, Le Lombard a décidé de faire définitivement oublier les erreurs du passé en matière d’intégrales ! Le superbe recueil des gags de Modeste et Pompon réalisés par Franquin en était le signe avant-coureur, avec son dossier de plus de 70 pages réalisés par plusieurs experts en la matière et une finition qui rendait (enfin) hommage au créateur du Marsupilami !

Mais la maison de l’avenue Paul-Henri Spaak ne s’arrête pas en si bon chemin : en fonction des attentes commerciales de chaque ouvrage, chaque intégrale doit trouver son juste équilibre budgétaire. Nous vous avons déjà évoqué par exemple la superbe intégrale des récits de Napoléon réalisées par Fred & Liliane Funcken. En dépit d’un dossier qui ne s’écarte pas des sentiers battus, la compilation inédite de ces récits de qualité fait à elle-seule de ce recueil l’un des autres incontournables du semestre.

Dans une ambiance plus moderne, l’intégrale de Medina, le triptyque post-apocalyptique de Dufaux & Elghorri reprend uniquement le contenu des différents albums, non sans proposer un petit mot de Philippe Druillet (on ne se refuse rien) sur la quatrième de couverture. Une belle invitation à la lecture de cette histoire mêlant monstres, sang, héroïsme et humanité pour un voyage sans retour de moins de 20 €, un prix plus qu’abordable pour 150 pages de fureur !

Ah, la Vache !

Burlesque et déjantée, la troisième intégrale de La Vache, la surréaliste série de Stephen Desberg & Johan de Moor propose quant à elle une surprise inédite. Pour cette série qui a connu bien des formats différents, le format des trois intégrales s’est arrêté à une dimension intermédiaire entre le classique A4 des derniers albums et les brochés des premiers titres. Décorées d’un dos en imitation de peau de vache (cela ne s’invente pas), ces intégrales proposent de revivre les aventures du bovidé–agent secret qui donne une nouvelle perspective aux relations entre les hommes et les animaux !

La Vache de Desberg et Johan De Moor, l’intégrale - Ed. Le Lombard

La dernière aventure de cette héroïne encornée s’arrêtait sur un cliffhanger : comment le journaliste allait-il retrouver le fameux Musée des Vaches à la fin du second tome de Lait entier ? Pour ne pas laisser le lecteur sur sa faim, les auteurs ont imaginé un épilogue inédit, plein d’humour et de second degré dans la droite ligne de la série, entre Le Livre de la jungle et Questions pour un Champion ! Malgré la facilité de la conclusion, ces 18 pages nous prouvent que La Vache – Lait entier demeure certainement une des séries les plus beurrées... (M)euh... barrée du neuvième art !

Entre polar et science-fiction

Pour les lecteurs avides de dossiers ultra-documentés, la troisième et dernière intégrale d’Hans sera un choix éclairé. L’érudit Patrick Gaumer revient sur les affinités de Rosinski avec la science-fiction. On retrouve quelques éléments qu’il a déjà utilisés dans l’exposition des travaux de jeunesse de l’auteur polonais, fin 2014 au CBBD. Il y ajoute d’autres éléments ainsi que des dessins et des planches inédites issues des archives de la famille Rosinski.

La majeure partie du dossier est bien entendu consacrée au dessinateur polonais Kas, ainsi qu’à Graza, son épouse, qui a non seulement réalisé les couleurs pour son mari, mais aussi pour Rosinski à partir de Sioban. Par le jeu croisé des interviews et des documents inédits, Gaumer joue la carte de la confidence et de la proximité avec les auteurs. Il en est de même avec le scénariste de la série, André-Paul Duchâteau, qui ne saurait être oublié. En guise de conclusion, le scénariste fait état du sentiment de liberté qu’il a éprouvé avec Hans, apportant au dossier le pitch et la première page du treizième opus de la série, resté inédit à ce jour, et intitulé Les Amazones.

Enfin, les nostalgiques de la belle Rubine pourront trouver en librairie, déjà !, la troisième intégrale de ses aventures. Dotée d’une macabre couverture réalisée spécialement par Walthéry, ce troisième recueil reprend les quatre aventures qui marquent le passage de relais entre Dragan de Lazare, le premier dessinateur de Rubine, et son complice Boyan.

La 4e intégrale de Rubine par Walthéry, Bruno di Sano et Mythic, à paraître en août. Ed. Le Lombard.

Le dossier revient en détail sur ces secrets de fabrication, et l’implication de Lazare, même lorsqu’il ne signait plus les albums. On y apprend surtout les difficultés vécues par le dessinateur alors qu’il travaillait sous les bombes qui pleuvaient sur Sarajevo. Les explications données par Mythic et Walthéry permettent de mieux comprendre l’ambiance de l’époque (notamment comment les planches ont pu traverser le cordon militaire pour atteindre le Lombard), ce qui a sans doute eu un impact non négligeable sur la continuation de la série. La qualité des scénarios demeure pourtant d’un très bon niveau, spécialement 96 heures qui reste un des meilleurs de cette période, ainsi que Cité modèle, basée sur la conception de villes parfaites et futuristes imaginées par… Walt Disney !

Les lecteurs qui ne pouvaient plus trouver ces derniers albums de Rubine seront donc heureux de compléter leur collection avec ces récits qui s’échangent à prix d’or entre collectionneurs. Il en est de même pour les trois derniers albums de la série dessinés par Bruno di Sano qui seront rassemblés dans une dernière intégrale à paraître dès la fin de ce mois d’août. On attend aussi impatiemment la prochaine intégrale de Simon du Fleuve dont le dossier sera à nouveau réalisé par Patrick Gaumer, preuve que Le Lombard a enfin décidé d’offrir un écrin digne de ce nom à son patrimoine.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander :
- l’intégrale de Medina chez Amazon ou à la FNAC
- L’intégrale Napoléon Par Liliane & Fred Funcken (Le Lombard) chez Amazon ou à la FNAC
- l’intégrale de La Vache T3 chez Amazon ou à la FNAC
- l’intégrale de Hans T3 chez Amazon ou à la FNAC
- l’intégrale de Rubine T3 chez Amazon ou à la FNAC
- l’intégrale de Rubine T4 chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
12 Messages :