Moving Forward T9, T10 & T11 - Par Nagamu Nanaji - Akata

26 février 2019 0 commentaire
  • Kuko arrive en bout de course : a-t-elle trouvé la réponse à la question qui la hante : faut-il se montrer fort devant les autres ou bien laisser paraître ses faiblesses ? Une fin toute en subtilité et en émotion, à l’image d’une belle œuvre sur le mal-être adolescent.

Il n’aura pas toujours été facile de définir le propos exact de Moving Forward. En dépit de personnages et d’un contexte de romance typiques du shôjo manga -une héroïne, sa meilleure amie et trois beaux garçons représentant chacun un archétype- nous ne pouvons pas affirmer qu’il s’agit d’une histoire d’amour, et la fin du manga ne donne d’ailleurs pas de conclusion explicite à ce sujet.

Nous l’avons évoqué dans nos chroniques : le manga de Nagamu Nanaji relève de l’étude de caractère. En effet le récit s’attache à explorer les sentiments de son héroïne qui a décidé de toujours se montrer forte devant les autres, et cela quels que soient les sentiments qu’elle ressent au fond d’elle-même.

Ce trait de caractère qui, sur la durée du manga, finit par relever d’une forme de névrose, trouve son origine dans la tragédie du tremblement de terre de Kobe de 1995, alors qu’elle venait à peine de naître, durant lequel la mère de Kuko a trouvé la mort. C’est pour honorer la mémoire de cette mère qu’elle n’a jamais connue que notre héroïne se doit d’apparaître toujours forte, joyeuse et énergique.

Moving Forward T9, T10 & T11 - Par Nagamu Nanaji - Akata
ARUITOU © 2011 by Nagamu Nanaji / SHUEISHA Inc

La série a donc suivi les interrogations de Kuko et ses changements au fil des rencontres et des événements faisant vivre ce petit univers qu’est le quartier de Kitano de Kobe. Des événements qui vont l’amener à remettre en question sa façon d’être, mais sans néanmoins trouver qui elle doit être, ou simplement qui elle est, agissant le plus souvent par réaction aux autres et à leurs attentes.

Cependant Kuko n’est pas non plus un ectoplasme comme certains le découvriront : avec l’obligation de se montrer forte en toute circonstance, de ne jamais dévoiler la moindre faiblesse, elle a fini par développer un mépris pour ceux qui laissent paraître leur faiblesse. Mais peut-être est-ce simplement une forme de jalousie ?

Ainsi, les différentes affaires de « cœur » de Kuko, qui suivent des schémas classiques de shojo manga, se trouvent détournées pour évoquer presque exclusivement le mal-être de notre héroïne. La tension « romantique » étant quant à elle désamorcée le plus souvent par le personnage de sa meilleure amie, grande fan de shojo manga, qui analyse chaque situation par un biais méta-contextuel plein d’humour.

ARUITOU © 2011 by Nagamu Nanaji / SHUEISHA Inc

Dans ses notes au lecteur, la mangaka n’aura d’ailleurs eu de cesse de s’excuser du sujet « abstrait » de son œuvre, relativement lourd en dépit d’une forme classique de romance adolescente, avec ses personnages archétypaux.

Mais c’est sans doute là que réside la réussite de Moving Forward : avoir su aborder le mal-être adolescent sans dramatisation ou théâtralisation particulières, puisant dans la banalité d’une vie tranquille les éléments anodins qui déboussolent son héroïne, à travers des attentes et des désirs difficiles à exprimer car précisément en décalage avec le bonheur trivial dans lequel elle vit, et dont personne ne soupçonne dans un premier temps la profondeur des angoisses qui l’habitent.

Une œuvre sans doute davantage pour jeunes adultes que pour adolescents, très bien écrite et fort joliment dessinée, qui a admirablement réussi l’exploration du côté sombre d’une héroïne lumineuse, sans jamais tomber dans le mélodrame. Une belle lecture qui s’adresse à chacun.

ARUITOU © 2011 by Nagamu Nanaji / SHUEISHA Inc

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Moving Forward T9, T10 & T11. Par Nagamu Nanaji. Traduction Miyako Slocombe. Editions Akata. Sortie le 23 août 2018, le 22 novembre 2018 & le 14 février 2019. 190 pages. 6,99 euros.

Commander le tome 9 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Commander le tome 10 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Commander le tome 11 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Moving Forward sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique des tomes 5 & 6,
- Lire la chronique des tomes 7 & 8.

  Un commentaire ?