Oblivion Song T. 2 - Par Robert Kirkman & Lorenzo De Felici - Delcourt Comics

4 juin 2019 0 commentaire
  • Une intrigue bien ficelée, au rythme soutenu, avec un soin tout particulier apporté à l’ambiance. Ce second tome nous permet d'en apprendre plus sur les raisons ayant poussé le monde à la catastrophe dix ans plus tôt.

Un petit groupe de scientifiques indépendants vouant leur vie à la science, ont travaillé d’arrache-pied afin de percer le mystère inter-dimensionnel. Suite à l’activation d’un générateur, la ville de Philadelphie a connu un travers sans précédent... Une fin du monde subite, provoquant des séismes, et transformant les animaux en créatures abominables.

Tandis que les survivants tentent d’affronter cette tragédie comme ils le peuvent, Nathan et Catherine, les seuls scientifiques rescapés, à l’origine de ce fléau, réactivent le générateur avec pour espoir un effet inversé. Un noble dessein qui n’aura pas l’effet escompté, précipitant le monde vers une autre dimension, assez peu accueillante.

Des années plus tard, le fameux générateur attire les convoitises d’organismes gouvernementaux. Ces derniers souhaiteraient détourner le générateur dans un but guerrier, ce qui nuirait encore davantage à l’humanité ! Tentant le tout pour le tout, Nathan & son frère Ed, se lancent alors dans une mission suicide avec pour objectif la récupération du générateur.

Après le succès triomphant du premier tome de la saga, on ne peut que s’émerveiller en découvrant la suite, palpitante, d’un récit digne des meilleurs films d’anticipation post-apocalyptiques.

Comme à son habitude, Robert Kirkman emprunte un sentier semé d’embûches, regorgeant de mystères, adoptant une narration intense. Il offre également une ambiance où le chaos règne en maître. C’est ainsi que nous découvrons avec grand intérêt les origines du cataclysme responsable du chaos inter-dimensionnel.

La partie graphique est assurée par Lorenzo de Felici, qui sert à merveille les protagonistes et parvient à nous éblouir par la justesse de son trait.

Les couleurs flamboyantes d’Annalisa Leoni boostent le trait, et accompagnent cet album à l’atmosphère noire et crispante. Le lecteur savoure pleinement cet album, autant lors de séquences de pénombre que dans la clarté du jour.

À l’instar d’Outcast, Robert Kirkman prouve que sa série phare, Walking Dead, ne l’a pas usé, et qu’il est encore capable de développer de tonitruants récits. L’aisance avec laquelle le scénariste américain capte l’attention de son public est déconcertante. Affaire à suivre lors du 3e opus.

Oblivion Song T. 2 - Par Robert Kirkman & Lorenzo De Felici - Delcourt Comics
©Lorenzo De Felici / Delcourt Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Oblivion Song T.2. Scénario : Robert Kirkman. Dessin : Lorenzo De Felici. Éditeur : Delcourt Comics. 160 pages. Sortie : le 22 mai 2019. Prix : 16,50 euros.

- Lire la chronique "Oblivion Song" : la nouvelle série événement de Robert Kirkman
- Lire la chronique Walking Dead T. 31 - Par Robert Kirkman et Charlie Adlard - Delcourt
- Lire la chronique Negan - Par Robert Kirkman et Charlie Adlard - Delcourt
- Lire la chronique Outcast T.6 : Invasion - Par Robert Kirkman & Paul Azaceta - Delcourt Comics
- Lire la chronique Drakka T1 & 2 - Par Brrémaud & De Felici - Ankama Editions

  Un commentaire ?