Albums

Thorgal contre l’Intelligence Artificielle

Par Didier Pasamonik - L’Agence BD le 6 avril 2023                      Lien  
Thorgal, une collection forte de 66 albums si l’on compte la série régulière, les séries dérivées du Monde de Thorgal (Kriss de Valnor, Louve et La Jeunesse de Thorgal) et les « Thorgal par… » (Thorgal Saga), est l’une des meilleures séries classiques franco- (polono)-belges. Créée en 1977 pour le Journal Tintin par Jean van Hamme et Grzegorz Rosinski, elle est en train de vivre en ce moment sa petite révolution : Yann a écrit pour le héros un véritable « récit des origines » qui s’insère dans le développement originel de Jean van Hamme, mais qui ouvre la perspective de rebooster l’univers de « l’Enfant des étoiles ». Avec, au passage, une mise en garde bien sentie contre les dérives de l’IA bien de saison.

On se souvient du principe scénaristique de l’univers de Thorgal : un mélange de Sword and Sorcery façon Conan le barbare, de mythologie scandinave et de science-fiction.

Le héros est encore un nourrisson quand il est recueilli par le chef viking Leif Haraldson dans une… capsule spatiale. Le mythe de Moïse et celui de Superman ne sont pas loin...

Thorgal contre l'Intelligence Artificielle
Thorgal T. 39 : Néokóra
Thorgal T. 39 : Néokóra

Le procédé n’est pas nouveau pour Jean Van Hamme : son premier album, Epoxy (1968) mêlait les dieux de l’Olympe avec une créature moderne aussi ravissante que dénudée. Thorgal va offrir pendant moult épisodes où des dieux et d’autres figures mythiques interviennent en soutien à ses amis humains, lesquels pensent qu’il est l’incarnation du fils du dieu Ægir en personne. Cette position christique ne l’empêche pas de se faire des amis comme des ennemis et de convoler en justes noces avec l’amour de sa vie, Aaricia, et de lui faire des enfants.

Mais on l’on avait un peu perdu de vue, le vaisseau spatial qui l’amène sur la planète bleue, lui, est toujours-là : d’où vient-il ? Que vient-il faire ici. C’est là que Yann ouvre une nouvelle porte et retrouve la magie des premiers épisodes de la saga : le vaisseau fait partie d’une délégation d’Atlantes venus prendre possession de notre planète pour l’occuper. Il est commandé -comme dans le film de Stanley Kubrick, 2001 Odyssée de l’espace (1968)- par un ordinateur hyper-puissant, une « Intelligence Artificielle » comme on dit de nos jours, qui est programmé pour enfreindre la première des lois d’Isaac Asimov, l’auteur américain de SF qui avait établi une sorte de « code éthique » de la robotique [1].

Nous découvrons ici un équipage qui converse avec une sorte de ChatGPT, « une machine pensante très perfectionnée et dépourvue de tout affect, de toute émotion  », qui a un agenda caché conforme aux ordres qui lui ont été donnés par ses commanditaires : celui d’éradiquer la race humaine pour lui substituer la race atlante. Un génocide qui n’imagine même pas la possibilité du métissage.

C’est donc un sujet fort qui régit le diptyque que composent les deux derniers albums parus de Thorgal (Néokóra et Tupilaks), un peu passés jusqu’ici sous les radars. Ils ouvrent cependant la voie sur un développement encore plus complexe et plus tragique que les précédents épisodes.

Thorgal T. 40 : Tupilaks

Ce sont en outre des albums extrêmement bien construits (un peu bavard dans les explications, mais il faut en passer par là pour construire de nouvelles bases) et surtout somptueusement dessinés par un Fred Vignaux au mieux de sa forme, quasiment lyrique quelquefois. Mentionnons aussi les couleurs réussies de Gaëtan Georges. Solide trio !

Comme pour Buck Danny dont il a aussi repensé les origines, Yann ouvre de nouvelles perspectives pour une série classique en pleine relance, et ça fait rudement plaisir.

Thorgal T. 40 : Tupilaks

(par Didier Pasamonik - L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782808203470

 Acheter Thorgal T. 39 : Néokóra chez notre libraire partenaire

Acheter Thorgal T. 40 : Tupilaks chez notre libraire partenaire

[1On en rappelle les trois grands principes :
1. Un robot ne peut porter atteinte à la vie d’un être humain, ni l’exposer au danger ;
2. Un robot doit obéir aux ordres de l’humain, sauf si ces ordres aboutissent à transgresser la première loi ;
3. Un robot peut s’employer à préserver son existence, sauf si ceci l’amène à enfreindre les deux premiers principes.

Thorgal Le Lombard ✍ Yann ✏️ Fred Vignaux 🎨 Gaëtan Georges à partir de 10 ans Heroic Fantasy Aventure Science-fiction France
 
Participez à la discussion
1 Message :
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Didier Pasamonik - L’Agence BD  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD