« Tintin doit-il demander pardon ? »

17 août 2007 13 commentaires
  • Tel est le titre du dossier que l’hebdomadaire belge {Le Vif / l’Express} consacre aux remous suscités par « l’affaire {Tintin au Congo} ». Il est un brin provocant, mais il reflète les interrogations d’un bon nombre de connaisseurs de l'histoire de la colonisation et de l’œuvre d’{{Hergé}}.

Le fait que Tintin au Congo soit classée BD pour adulte en Angleterre et qu’un étudiant congolais porte plainte devant les tribunaux belges à l’encontre de la société Moulinsart (il juge que l’album est raciste et xénophobe), suscite la passion dans le pays natal d’Hergé. Cette aventure de Tintin est, en quelque sorte devenu le symbole de la timidité du pouvoir politique belge à reconnaître les affres de la colonisation.

Un journaliste de l’hebdomadaire belge est descendu à Matonge, le quartier africain de Bruxelles. Même si certains Congolais se montrent choqués par le caractère raciste de l’album, certains y voient une opportunité. Ainsi Guy, un vendeur congolais, confie à François Brabant et Olivier Rogeau : « Si le débat se focalise sur Tintin, ça n’a même pas de sens d’en discuter. Par contre, cette affaire peut être l’occasion de saisir le rétroviseur. Il faut que les Belges reconnaissent les erreurs du passé. Des excuses ne résoudront pas tout, mais cela apaisera les relations belgo-congolaises ».

« Tintin doit-il demander pardon ? »
Le Vif/L’express du 17 août 2007

Le Vif / L’express rapporte que « Pour l’étudiant congolais, il n’est pas admissible que la société Moulinsart fasse son beurre avec un album raciste ». Ces propos nous paraissent injustes. Hergé a reconnu que les aspects maladroits et racistes de l’album correspondaient à la vision de l’époque, à celle que les bourgeois conservateurs belges avaient du colonialisme en 1931. D’autres part, le créateur de Tintin avait insufflé dans de nombreuses aventures du célèbre reporter d’incontestables valeurs humanistes : fidélité, amitié, solidarité, respect des autres, etc. Le Dalaï Lama, n’a-t-il pas dit lors de son passage en Belgique que : « Tintin au Tibet a permis à de très nombreuses personnes de savoir que le Tibet existait » ?

Jean-Claude De la Royère, conservateur au Centre Belge de la Bande Dessinée, résume cette polémique en une phrase : « faire du politiquement correct avec de l’ancien est impossible ». De fait, les perceptions ont fortement évolués en 70 ans. Le discours de l’époque doit être pris en compte. Didier Pasamonik que nos lecteurs connaissent bien, explique au Vif / L’Express que « retirer de la vente Tintin au Congo reviendrait à se priver du meilleur outil pédagogique décrivant l’idéologie de l’époque ». Il poursuit : « Je trouve gênant qu’une œuvre raciste ne soit pas remise dans son contexte. La légèreté de l’éditeur, qui n’introduit pas un tel livre de manière spécifique et pédagogique est plus condamnable que celle de l’auteur. ». Une solution que nous préconisons depuis le début de la polémique.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
13 Messages :
  • « Tintin doit-il demander pardon ? »
    18 août 2007 09:12, par star28

    Tintin doit demander pardon certe mais juger l’oeuvre d’Hergé sur un seul album est stupide de plus l’année de son centenaire.

    Répondre à ce message

  • « Tintin doit-il demander pardon ? »
    19 août 2007 23:36, par Alain De Kuyssche

    Tintin demandant pardon ? Et quoi encore ? Je suppose que Romano Prodi se verra signifier l’urgence de demander pardon aux Belges pour ce que Jules César a dit à leur sujet ?
    Tintin est une oeuvre marquée par son époque et à cette époque, la Belgique détenait une colonie qui s’appelait le Congo. Il me paraît indécent d’"tablir le passif et l’actif de la présence belge au Congo, tant que l’on ne prend pas en compte ce qu’est la colonisation. Elle a existé de tous temps et sous toutes les latitudes. Et sur le sol africain - et par des Africains à l’égard d’autres Africains. Allez demander aux Xhosas d’Afrique du Sud ce qu’ils pensent de l’action des Zoulous à leur égard dans les temps qui précédèrent la colonisation anglaise... Et, par la même occasion, demandez aux Zoulous (d’aujourd’hui), ce qu’ils pensent des Xhosas, dont le représentgant le plus connu est Nelson Mandela.
    L’idée de colonisation s’inscrit dans un état d’esprit général : lorsque Léopold II faisait couper les mains des Congolais rétifs, il ne se montrait pas plus humaniste à l’égard des ouvriers dans les entreprises belges. Les répressions des grèves et des révoltes de la faim (oui, en Belgique et au début du XXème siècle !) n’ont pas laissé le souvenir de tendres récréations.
    Cette obsession d’exigences de repentances et de demandes de pardons ne serait-elle pas un bon moyen de passer à côté des vrais sujets et d’éviter de regarder les réalités ACTUELLES en face ?
    Foutez la paix à Tintin, mille sabords !

    Répondre à ce message

  • « Tintin doit-il demander pardon ? »
    20 août 2007 10:41, par Dr Justice

    La question derrière le débat s’appelle liberté d’expression. Si l’on muselle ce qui n’a pas plu à certains, alors on est en présence d’une liberté d’expression ’sous condition’ ... Le texte incite-t-il à la haine raciale ? Comme rappelé ailleurs sur ce site, c’est faire insulte au lecteur - même enfant - que de penser qu’il n’est pas capable de remettre cette histoire dans son contexte il y a 70 ans. Voyez enfin la biographie d’Hergé par P Assouline qui rapelle - le fait avait déjà été rendu public, où étaient donc les contempteurs d’Hergé à ce moment-là ? - que c’est une revue Zaïroise qui avait demandé la réimpression de l’album ; lequel album avait été suspendu par Hergé lui-même qui le trouvait trop carricatural. Finalement beaucoup de bruitt aura été fait sur un album qui tranche sur le reste de la série et serait tombé dans l’oublie si les avantures de Tintin s’étaient arrêté là.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Alex le 20 août 2007 à  19:10 :

      Je tire soigneusement de ma bibliothèque mon album de "Tintin au Congo" -soigneusement car les multiples lectures en ont usé la reliure et l’agraphage. Date d’impression 1970. J’avais 8 ans quand cet album me fut offert.

      Mr Bienvenu a -et je n’en doute pas une seconde- des intentions très louables. Mais, le Congo de Tintin est plus proche de l’Afrique de Raymond Roussel que des thèses racistes et raciales qui étaient en cours à l’époque en Europe, contre les Européens eux-mêmes (programmes de stérilisation, sélection sociale, etc...)

      Aujourd’hui, vous pouvez rentrer dans n’importe quelle librairie et acheter en collection de poche "Voyage au bout de la nuit" du contreversiel et admirable Céline. Et quelle est sa description de l’Afrique et des Africains ?

      Sauf les plus abjects de ses pamphlets, il n’a pas été question je crois d’interdire ces chefs- d’oeuvre. Et tant mieux bon sang ! Pourquoi, une fois de plus, le tir de barrage se concentre sur la bd ? Est-ce que parce que les enfants sont si influençables, naïfs, et incapables de cognition. Ma parole, on dirait le portrait d’un "noir" dans Tintin !

      Mr Bienvenu, notre problème ne se résoudra pas par la censure. Les congolais de Tintin n’ont jamais représenté de véritables congolais.
      Et si vous croyez que ces personnages naïfs, directs, compatissants, tricheurs, paresseux, conspirateurs et amicaux ne vous représentent en aucune facon c’est certainement votre droit le plus strict, mais pour ma part, au plus profond de mon être je suis véritablement un "congolais" dans Tintin.

      Répondre à ce message

  • « Tintin doit-il demander pardon ? »
    22 août 2007 22:04, par Erca

    Cet album a toujours été imprégné d’une polémique raciale. Je dois dire que, comme de nombreuses autres personnes, je l’ai lu très jeune, et qu’aujourd’hui, je ne suis pas raciste, et je ne pense pas vraiment être une exception. Les préjugés qu’il véhicule sont certes condamnables, mais à mes yeux trop "enfantins" pour être pris au sérieux, même par des enfants qui y voient davantage un "jeu". Et d’autre part, l’album ne fait que rendre compte de la vision d’une époque : pour aller à l’extrême, doit-on censurer les livres d’Hitler ou des nazis ? Il n’en a jamais été question, et à juste titre. Et puis, si la caricature des Noirs dans Tintin au Congo est manifeste, elle existe aussi pour les Blancs à mes yeux (quand Tintin part à la chasse, par exemple). C’est tout l’album qui est caricatural, pour moi, et focaliser sur la moquerie envers les Noirs est selon moi une erreur faite par des gens qui n’ont pas bien lu l’album, et qui manifestent une certaine attitude réactionnaire.
    Comme 90 % des écrivains et divers artistes, Hergé était influencé par son époque, et Tintin au Congo traduit la vision colonialiste d’une époque colonialiste, au même titre que ses derniers albums témoignent d’une grande tolérance et de l’anti-racisme.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 1er septembre 2007 à  17:09 :

      Pour répondre à Erca, la propagation de livres nazis ou racistes est bien évidemment interdite en France, où vous ne trouverez pas d’édition française de mein Kampf en vente libre, ni certains livres de Céline ou autres auteurs imprégnés des idées de l’occupant.

      Quant au Téméraire, seul journal de BD publié avec l’aval de la propagande allemande, aucune de ses BD n’a été reprise par la suite, en dépit de la participation de nombreux auteurs plus talentueux que méritoires.

      Répondre à ce message

  • et les soviets ?
    23 août 2007 17:14, par paul

    je rappelle que le même Tintin (que je n’aime pas énormément) avait été mis au piloris parce qu’il critiquait alors l’union soviétique. On l’avait traité d’anti communisme primaire et Hergé avait (je crois) présenté des excuses !
    Ne seraient-ce pas les mêmes, ou leurs enfants, qui aujourd’hui lui cherchent à nouveau des poux dans la houpette ?

    Répondre à ce message

  • Non ! Cet album n’est pas le meilleur d’Hergé mais il retrace bien l’ambiance de l’époque. L’Afrique a toujours été une terre d’esclave surtout à cette époque !

    Répondre à ce message

  • Quelle bêtise !
    Comment faire parler de soi en exploitant le génie des autres (ici Hergé) ?
    Mais lisez, écoutez et regardez les médias de l’époque, bon sang !
    Cultivez vous !
    Vous n’avez pas de mémoire, pas de culture ?
    Votre culture, c’est celle de la censure ? : Bravo ! C’est la même que celle des négationnistes, des extrémistes, des racistes de toutes les couleurs que vous croyez dénoncer !
    Cet album n’est pas paru en 2007 que je sache, il n’est que le reflet de son époque et à ce titre doit au contraire être lu par les jeunes.
    Oui, nos sociétés ont évolué, faut-il pour autant réécrire tous les livres parus depuis l’existence de l’écriture ?
    Alors effectivement une préface replaçant l’album dans son contexte originel pourrait être envisagée : surtout pour ceux qui ont les idées courtes.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 3 septembre 2007 à  18:22 :

      dieu merci a l epoque d hergé il existait des personnes progressistes qui visiblement ne pensaient pas comme vous... et pas comme lui...et non tout le monde en belgique, n’etaient pas dans l’air du temps !
      je ne dis pas qu il faut retirer tintin au congo, mais qu on arrette un peu cette attitude detestable de petit puissant qui cherche absolument a sauver la face...

      Répondre à ce message

  • « Tintin doit-il demander pardon ? »
    3 septembre 2007 12:15, par Flocon

    Hergé a emmené Tintin avec lui dans la tombe alors comment un mort pourrait-il demander pardon ?
    Les morts restent morts.

    Répondre à ce message

  • « Tintin doit-il demander pardon ? »
    2 octobre 2007 17:17, par Cassandra

    Dans Tintin au Congo,"La façon de parler des congolais y est ridiculisée,mais il faut lire cette aventure comme un document historique"d’après Cornélis Nlandu.Je suis tout à fait d’accord avec lui.
    Quand au pardon de Hergé,je ne pense pas qu’il doit utile.Hergé vivait avec son temps,il n’a fait que représenter la manière dont les gens de l’époque considéraient les congolais.
    Pour conclure,je tiens à dire que les mentalités évoluent et qu’il n’est pas bon de ressasser tout le temps le passé.

    Voir en ligne : http://ocassandrao.skyblog.com

    Répondre à ce message

  • Bien sur que Tintin doit effectuer une demande de pardon.

    Répondre à ce message