Un air de paradis – Par Arnaud Quéré – Des ronds dans l’0

21 novembre 2007 0 commentaire
  • Que diriez-vous d’une petite balade à la campagne ? C’est ce que nous propose Arnaud Quéré dans ce livre autobiographique plein d’air frais qui nous plonge dans les souvenirs heureux de son enfance.

Arnaud Quéré change de style avec cet album, nous offrant un très beau roman graphique en noir et blanc préfacé par Edmond Baudoin lui-même.

C’est avec un graphisme en noir et blanc, qui au premier abord peut nous faire penser effectivement à celui de Baudoin, fait de « tâches » ombragées et de traits d’une grande finesse, qu’Arnaud Quéré nous dépeint les décors champêtres de ses jeux d’enfance passés avec ses frères et sa famille.

Le texte est raconté à la première personne dans des cadres, il n’y a aucune bulle. Cela pourrait paraître austère à certains, mais il n’en est rien ; nous sommes happés par la lecture qui ne nous lache plus jusqu’à la fin.

Nous nous retrouvons tous quelque part dans les souvenirs d’Arnaud ; les souvenirs heureux et insouciants de l’enfance étant quelque chose de relativement universel même si l’on peut constater que Arnaud a été particulièrement privilégié.

Au delà de ces jeux d’enfants, nous découvrons la vie familiale, la vie à la ferme avec ses animaux (vie campagnarde qui tend à disparaître aujourd’hui), et la vie autour du petit commerce que tenaient les grands-parents d’Arnaud. Il y a donc beaucoup de vie dans cet album. Les témoignages et photos recueillis dans un cahier spécial à la fin de l’ouvrage renforcent cet aspect d’authenticité et sont touchants comme l’est au final ce très joli livre.

Après avoir fait la connaissance de ce petit garçon attachant, nous aimerions bien le retrouver quelques années plus tard dans un autre roman graphique pour une autre tranche de vie. Qui sait ?

Un air de paradis – Par Arnaud Quéré – Des ronds dans l'0
(c) Arnaud Quéré / Des ronds dans l’O

Commander ce livre sur Internet

(par François Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?