Une Vie d’huissier - Par Dav Guedin - Actes Sud BD

29 mai 2021 0
  • Comment devenir et surtout rester huissier de justice ? Dav Guedin, en s'appuyant sur les mémoires d'un cousin de son père, montre que la confrontation à la misère, à la fois dure et banale, n'est pas sans conséquences. Et il s'empare du genre biographique avec une énergie communicative, malgré la noirceur du propos.
Une Vie d'huissier - Par Dav Guedin - Actes Sud BD
Une Vie d’huissier © Dav Guedin / Actes Sud BD 2021

Une carrière d’huissier ? La profession n’est pas de celles qui font rêver. Ingrate et mal aimée, elle symbolise la froideur voire la rapacité. Elle a pourtant un rôle-clé dans l’application de la loi et fait partie des rouages qui permettent de maintenir en place un édifice règlementaire conçu théoriquement pour protéger les droits de chacun.

Passer toute une vie à surgir chez les mauvais payeurs, accompagné d’un serrurier et d’un policier... Étrange parcours que celui du cousin de Dav Guedin. Issu d’une famille très modeste, il a grandi dans la campagne française de l’après-guerre, y apprenant la débrouille et l’effort. Sa volonté d’indépendance lui fait quitter la Normandie pour la région parisienne. Il embauche rapidement comme huissier, ne se doutant pas que cela deviendrait son sacerdoce.

Le dessinateur a découvert tout ça après la mort de ce cousin éloigné. Rien d’exceptionnel, si ce n’est que le cousin en question avait écrit des mémoires, que Dav Guedin a pu lire. Le récit le marque suffisamment pour lui donner envie d’en faire une bande dessinée.

Une Vie d’huissier © Dav Guedin / Actes Sud BD 2021

Une Vie d’huissier, édité par Actes Sud BD, ne lève pas totalement le mystère : une partie de la personnalité du cousin huissier reste opaque. Qu’a-t-il vraiment pensé et ressenti, au plus profond de son être, à force de côtoyer la misère et les drames ? Quelques anecdotes et surtout la fin de sa vie semblent montrer qu’il a été parfois troublé et finalement usé. Mais, tout en admettant les particularités de son métier, il suggère qu’il était principalement résolu à gagner sa vie en accomplissant le plus simplement possible les tâches qui lui étaient confiées.

Une Vie d’huissier © Dav Guedin / Actes Sud BD 2021

Il faut le savoir-faire de Dav Guedin pour rendre passionnante cette vie assez banale malgré quelques bizarreries. Suivant une trame biographique simple entrecoupée d’épisodes professionnels oscillant du grotesque au tragique, il dresse le portrait d’un homme déterminé mais pas complètement insensible, et le tableau d’une société parfois très dure avec ceux déjà fragiles.

Son coup de crayon donne un aspect presque immersif à cette histoire. La densité du dessin, sa grand force expressive et ses contrastes rendent ses personnages vibrants. N’hésitant pas à frôler la caricature tout en conservant une certaine minutie, il privilégie la surprise, la communication des émotions voire le choc. Une sorte d’Angelo Di Marco, en plus expressionniste et moins attaché au réalisme.

L’ensemble - récit et dessin - prouve la grande attention que Dav Guedin porte à l’humain. Il s’en amuse ou s’en effraie, mais jamais ne juge.

Une Vie d’huissier © Dav Guedin / Actes Sud BD 2021

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?