Urban Comics célèbre les 80 ans de Batman !

29 septembre 2019 0 commentaire
  • À l'occasion des 80 ans de Batman, Urban Comics propose un très épais volume, autant anthologie qu'hommage par les nombreux documents qui jalonnent les épisodes iconiques de la carrière du Chevalier Noir.
Urban Comics célèbre les 80 ans de Batman !
Exemple de bonus proposé dans cette édition
© DC Comics

536 pages, pour un titre en noir sur fond noir, l’ensemble de la couverture ne se trouvant éclairé que par le blanc de la tranche des pages. Tout cela pour parcourir l’immense carrière du plus grand des détectives du monde des comics, depuis sa première apparition dans le numéro 27 de Detective Comics en 1939 jusqu’au récent numéro 1000 de la série paru en mars dernier.

D’emblée, la masse et la qualité du volume semble l’imposer comme une évidence pour tout fan ou curieux des comics. Pourtant, cinq ans après une déjà riche anthologie dédiée au Croisé à la cape, on peut se demander quelle plus-value apporte ce nouvel opus.

Il faut d’abord comprendre que Batman 80 ans constitue autant un hommage au superhéros qu’au support qui l’a vu naître. L’ensemble des épisodes présents dans ce volume proviennent des différents numéros de Detective Comics, là où Batman Anthologie puisait également dans d’autres revues, notamment Batman. La perspective n’est ainsi pas tout à fait la même.

Bien évidemment, certains récits iconiques se retrouvent dans l’une et l’autre anthologies. Outre la première apparition dans le #27, quelques doublons s’avèrent inévitables comme le #38 dédié à Robin, le #327 ("La Menace du masque mystérieux, le #359 pour les débuts de Batgirl ou encore le #474 ("Le Ricochet de Deadshot"). Mais on le voit bien : l’essentiel de ces deux volumes diffère donc assez largement.

Avant "White Knight", en 2014, Sean Murphy sur un numéro particulier de "New 52", en collaboration avec Scott Snyder.
© DC Comics
Des "récits perdus" en guise d’inédits
© DC Comics

En outre, Batman 80 ans se trouve jalonné par différents textes de spécialistes de l’univers de Batman et des comics, par d’emblématiques couvertures et illustrations ainsi que par des documents inédits et des points sur l’histoire de cette formidable publication au long cours. Les plus grands noms passés par Detective Comics apparaissent naturellement au fil de la lecture : Bill Finger et Bob Kane, inévitablement, mais aussi Mort Weisinger, Carmine Infantino, John Broome, Gardner Fox, Neal Adams, Dick Giordano, Jim Aparo, Denny O’Neil ou encore Steve Englehart.

Enfin, ce monstrueux volume est l’occasion de découvrir l’événement du numéro 1000 de la revue Detective Comics qui couvre les 100 dernières pages du total. Ce sont là les auteurs du moment, accompagnés par quelques vétérans de DC Comics, qui se livrent les uns après les autres à des exercices de style autour de la figure de détective du Chevalier Noir, dans des duos de haute volée : Scott Snyder et Greg Capullo, Kevin Smith et Jim Lee, Paul Dini et Dustin Nguyen, Warren Ellis et Becky Cloonan, Christopher Priest et Neal Adams, Denny O’Neil et Steve Epting, Brian Bendis et Alex Maleev, Geoff Johns et Kelley Jones, James Tyrion IV et Alvaro Martinez-Bueno et enfin Tom King associé à Tony S. Daniels et Joëlle Jones.

Et rien que pour ce moment d’histoire du Comics, et en dépit de certaines facilités ou hétérogénéités dans la qualité de ces récits, ce beau pavé mérite amplement de trouver sa place dans la bibliothèque des amateurs de comics et de bande dessinée en général.

Photo de famille : sauriez-vous nommer l’ensemble des membres de la Batfamily ?
© DC Comics

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Batman 80 ans. Collectif. Urban Comics. Sortie le 20 septembre 2019. 536 pages. 35 euros.

  Un commentaire ?