We Never Learn T. 1 à T. 7 - Par Taishi Tsutsui - Kazé Manga

12 octobre 2019 0 commentaire
  • Débuté dans les pages du mythique magazine "Shonen Jump" à partir de 2017, "We Never Learn" est un manga de type comédie romantique. Il aura bénéficié de la fin de "Nisekoi" l’année précédente pour se mettre en avant et combler un certain vide dans le magazine. La qualité est-elle pour autant au rendez-vous ?

We Never Learn, ou Bokutachi wa Benkyou ga Dekinai dans sa version originale, est donc une œuvre qui prend racine dans un genre bien particulier lié notamment aux récits de types harem. Genre qui a notamment connu son essor en France par le biais de Love Hina de Ken Akamatsu au début des années 2000. Le postulat de départ est simple : un garçon plus ou moins doué se retrouve (à force de quiproquo) entouré de plusieurs filles lui vouant un amour plus ou moins important. L’intrigue de ces histoires tourne donc souvent sautour de la question de savoir avec qui le protagoniste va finir en couple.

L’histoire se déroule de manière assez classique dans un environnement scolaire. Nous suivons le personnage Nariyuki Yuiga dont le design tout à fait commun serait parfaitement interchangeable avec la grande majorité des héros de ce type. Néanmoins l’intérêt principal de ce genre de récit est toujours à observer du côté du panel des personnages féminins proposé par le titre. Et c’est bien de ce côté que l’histoire écrite par Taishi Tsutsui tire son épingle du jeu.

We Never Learn T. 1 à T. 7 - Par Taishi Tsutsui - Kazé Manga
BOKUTACHI WA BENKYOU GA DEKINAI © 2017 by Taishi Tsutsui/SHUEISHA Inc
We Never Learn T. 5
BOKUTACHI WA BENKYOU GA DEKINAI © 2017 by Taishi Tsutsui/SHUEISHA Inc

L’intrigue est donc relativement simple : un étudiant brillant a besoin d’une bourse pour pouvoir continuer ses études au sein de l’université de son choix. Celle-ci lui sera accordée s’il parvient à aider et faire progresser deux élèves bien particulières de son lycée. Fumino Furuhashi et Rizu Ogata sont deux génies de l’établissement, la première en littérature et en art, là où la seconde est une mathématicienne et physicienne accomplie. Cependant elles ne souhaitent pas poursuivre leurs études dans ces matières qui leurs sont prédestinées, mais dans celles où elles sont mauvaises. Nariyuki aura donc la lourde tâche de les aider à trouver une bonne méthodologie de travail pour qu’elles puissent atteindre les universités qu’elles visent.

Le premier tome introduit donc ces deux premiers personnages, auquel viendra s’ajouter Uruka Takemoto. Elle jouera le rôle de la fameuse copine d’enfance du héros. Excellant en natation et promise à un brillant avenir, elle devra tout de même améliorer son niveau d’anglais pour atteindre son objectif. De manière platonique et bien plus humoristique, viennent se greffer Mafuyu Kirisu, une professeure surnommée « la reine de glace », ainsi que Asumi Kominami, une jeune femme plus âgée que Nariyuki et qui travaille dans des cours de rattrapage pour obtenir le niveau nécessaire au concours d’entrée de l’université.

We Never Learn T. 7
BOKUTACHI WA BENKYOU GA DEKINAI © 2017 by Taishi Tsutsui/SHUEISHA Inc

Là où les habituels récits de ce type jouent avec les différents chassés-croisés amoureux entre les personnages, ici nous avons une dimension plus comique. Nous conservons certains schémas-type : la jeune fille consciemment amoureuse, celle qui ne l’est pas, celle qui vient aider le héros et celle qui le taquine et le prend de haut… L’auteur s’amuse à multiplier les situations cocasses et, s’il leur arrive parfois de retrouver des scènes déjà vues sur d’autres titres, il parvient bien souvent à insuffler à ses histoires une teinte romantique tout en restant principalement comique.

Ici le héros n’est pas présent pour s’en prendre plein la tête de la part des filles, et même si il lui arrive souvent d’être en mauvaise posture, il est bien plus courant de voir les personnages évoluer ensemble au fil du récit ce qui est un vrai plaisir. L’attachement à ce fil éditorial est d’autant plus prononcé que les personnages sont vraiment attachants. On rit avec eux en oubliant parfois qu’il s’agit d’un manga de type harem.

La récente sortie du tome 7 était l’occasion de revenir sur ce manga qui plaira à coup sûr à tous les amateurs de comédie/romantique sans que cette dernière caractéristique ne soit trop intrusive dans le récit.

BOKUTACHI WA BENKYOU GA DEKINAI © 2017 by Taishi Tsutsui/SHUEISHA Inc

(par Romain COMPIEGNE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

We Never Learn T1. Par Taishi Tsutsui. Traduction Ilan Brunelli. Kazé Manga, collection "Shônen". Sortie le 12 Septembre 2018. 192 pages. 6,89 €
EAN 9782820333216

We Never Learn T2. Par Taishi Tsutsui. Traduction Ilan Brunelli. Kazé Manga, collection "Shônen". Sortie le 21 Novembre 2018. 192 pages. 6,89 €
EAN 9782820333285

We Never Learn T3. Par Taishi Tsutsui. Traduction Ilan Brunelli. Kazé Manga, collection "Shônen". Sortie le 23 Janvier 2019. 192 pages. 6,89 €
EAN 9782820335227

We Never Learn T4. Par Taishi Tsutsui. Traduction Ilan Brunelli. Kazé Manga, collection "Shônen". Sortie le 06 Mars 2019. 192 pages. 6,89 €
EAN 9782820335357

We Never Learn T5. Par Taishi Tsutsui. Traduction Ilan Brunelli. Kazé Manga, collection "Shônen". Sortie le 15 Mai 2019. 192 pages. 6,89 €
EAN 9782820335500

We Never Learn T6. Par Taishi Tsutsui. Traduction Ilan Brunelli. Kazé Manga, collection "Shônen". Sortie le 03 Juillet 2019. 192 pages. 6,89 €
EAN 9782820335616

We Never Learn T7. Par Taishi Tsutsui. Traduction Ilan Brunelli. Kazé Manga, collection "Shônen". Sortie le 18 Septembre 2019. 192 pages. 6,89 €
EAN 9782820335784

  Un commentaire ?