World’s End Harem T2 & T3 - Par Link & Kotarô Shouno - Delcourt/Tonkam

13 novembre 2018 0 commentaire
  • Dans un futur proche où 99,9% des hommes ont disparu : Reito, notre héros obtient enfin le droit de travailler sur ses recherches au lieu de s’adonner au « mating », tandis qu’un troisième homme est réveillé : un lycéen brimé qui va redécouvrir les joies de l’internat, mais attention, réservé à un public averti !
World's End Harem T2 & T3 - Par Link & Kotarô Shouno - Delcourt/Tonkam

Après un premier tome qui prenait le temps d’installer et de présenter ce monde hors-norme, ces deux nouveaux volumes ne font pas spécialement avancer les choses du côté de notre héros, Reito, deuxième homme à s’être réveillé dans ce futur. Entre séquences de tentations érotiques et affirmation de sa volonté de suivre sa voie, nous n’entrons réellement dans le vif du sujet que dans les derniers chapitres du tome trois.

Cependant le lecteur amateur de situations plus construites et croustillantes ne sera pas déçu, car les auteurs nous proposent un grand intermède qui s’intéresse à un nouveau personnage, Shôta. Fraîchement réveillé, il est le troisième homme immunisé contre le fameux virus.

Lycéen timide, jadis martyrisé par ses camarades, sa responsable décide de lui offrir un environnement rêvé par tout garçon de son âge : un établissement scolaire exclusivement féminin (forcément), avec son ancienne professeure principale dont il est amoureux, ainsi que l’ignorance qu’il n’est pas le seul homme éveillé.

SHUMATSU NO HAREM © 2016 by Kotaro Shono All rights reserved

Shôta est donc plongé dans le monde du lycée, et tous les éléments classiques y sont présents : la professeure fantasmée, les différents types d’élèves comme la fille riche, la sportive, l’otaku ou encore la génie. Sans oublier que les chambres sont partagées en raison de problèmes de climatisation ! Bien évidemment tout cela s’inscrit dans la logique de mettre en scène, et en images, des situations de type harem, .

De quoi assurer des scènes « rêvées », surtout que le titre va comme toujours au bout de ses idées. Rappelons le but de toute cette entreprise : le « mating », c’est-à-dire l’accouplement pour faire des enfants et repeupler la terre, en attendant de trouver un vaccin au virus et sortir de leur sommeil les hommes cryogénisés qui ne sont pas immunisés contre le le virus !

Bref une session qui joue la carte de la comédie lycéenne romantique et coquine, sur les fantasmes de l’adolescent timide qui devient du jour au lendemain un don juan malgré-lui. Un titre érotique simple mais très efficace grâce à un propos hors-norme assumé, un graphisme parfaitement sensuel et des personnages sympathiques, évitant le côté glauque de ce genre de sujet.

SHUMATSU NO HAREM © 2016 by Kotaro Shono All rights reserved

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

World’s End Harem T2 & T3. Par Link (scénario) et Kotarô Shouno (dessin). Traduction Fabien Nabhan. Delcourt/Tonkam, collection "Seinen". Sortie le 4 juillet 2018 & le 17 octobre 2018. 180 pages. 7,99 euros.

Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC

World’s End Harem sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1

  Un commentaire ?