Zarla – T1 : Guerrière Impitoyable – Par Janssens & Guilhem - Dupuis

13 février 2007 0 commentaire
  • En juillet dernier, Le scénariste {{Jean-Louis Janssens}} [nous annonçait->3944] que {Zarla} « {allait faire du bruit} ». Il est un peu tôt pour se prononcer quant à son accueil public, mais force est de constater que cette série jeunesse alliant humour, aventure et héroïc-fantasy est de très bonne facture !

Zarla a été élevée par son grand père et par une nourrice. Les parents de cette petite fille ont mystérieusement disparu alors qu’ils chassaient des dragons. Zarla est téméraire et « impitoyable », et a surtout le goût de l’aventure. Sans doute est-ce inscrit dans ses gènes puisque son grand-père était lui aussi chasseur de dragon. Ce dernier a d’ailleurs perdu l’usage de l’une de ses mains dans une de ses équipées.

Le vieil homme ne doute pas du tempérament de sa petite fille, et redoute surtout la dangerosité de son environnement. Il lui a offert Hydromel, un vieux chien avachi. Zarla ne sait pas que l’amulette qu’elle porte autour du cou l’unit à Hydromel. Au moindre danger, celui-ci se transforme en un redoutable "bull-guerrier". Il assomme ou étripe le moindre quidam qui menace sa maîtresse…

Le moteur humoristique de la série réside dans le fait que Zarla ne connaît pas les pouvoirs de son chien. Chaque combat se déroule si rapidement que la petite fille croit être venue elle-même à bout de ses assaillants. Evidement, il n’en est rien ! Chaque scène de combat est donc prétexte à un gag, pour le plus grand bonheur de nos zygomatiques.

Cette série est servie par un graphisme classique et mise en valeur par une mise en scène dynamique. Zarla est une série originale qui a tous les ingrédients pour s’imposer auprès du public. Une seule question obsédera cependant les adultes : Combien de temps Jean-Louis Janssens, le scénariste, parviendra-t’il à nous faire sourire avec la relation secrète et peu banale qui unit Zarla à Hydromel ?

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?