Ban Mãnis - Par André Taymans - Flouzemaker

21 octobre 2009 6 commentaires
  • Les éditions Flouzemaker s’étaient jusqu’à présent spécialisées dans la publication des œuvres de {{Raymond Macherot}} ou la continuité de son univers grâce à de nouveaux albums. Elles lancent cette fois une nouvelle collection dédiée à des one-shots. {{André Taymans}}, l’auteur phare de la maison, a réalisé Ban Mãnis, un récit se déroulant en Himalaya et qui contient quelques clins d’œil marqués à {Tintin} et Hergé.

1977. Alix Lepic, une jeune femme suisse se rend au Népal. Elle réalise des recherches sur le Ban Mãnis, que certains appelle le Yéti. Elle va à la rencontre des personnes qui ont eu la chance de l’apercevoir pour mieux comprendre cet être mi-homme, mi-animal. La jeune femme est une fervente lectrice des livres de Bernard Heuvelmans [1], le cryptozoologue qui a consacré de nombreux travaux à des animaux tels que le monstre du Loch Ness ou le Yéti.

Au cours de son expédition, notre héroïne tombe amoureuse de son guide, mais son retour en Europe marque la fin de cette relation.

25 ans plus tard, la jeune femme retourne au Tibet. Elle décide de repartir dans la montagne, malgré son manque d’entraînement et une condition physique altérée par l’âge. Avec force et détermination, elle met tout en œuvre pour tenter d’atteindre son objectif.

André Taymans s’est basé sur des anecdotes racontées et des informations lues dans la presse lors de l’un de ses séjours au Népal pour bâtir un récit d’aventure prenant, à la fin surprenante. On perçoit, en le lisant, que l’auteur a un respect profond pour les Népalais et l’Himalaya. Ses décors soignés sont fidèles.

Flouzemaker devrait publier, dans la foulée, une version couleur et agrémentée d’Assassine, le one-shot écrit par Patrick Delperdange et dessiné par André Taymans paru aux éditions Casterman en 2004.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Du même auteur, lire les chroniques de
- Sibylline T4
- Lefranc T19
- Caroline Baldwin T13

Lire également une interview d’André Taymans (Décembre 2006)


Commander Ban Mãnis chez Amazon ou à la FNAC

[1Hergé prenait des conseils auprès de Heuvelmans, fondateur de la cryptozoologie. Il serait intervenu sur plusieurs aventures de Tintin.

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Ban Mãnis - Par André Taymans - Flouzemaker
    21 octobre 2009 19:32, par Jiga

    Je viens d’acheter l’album, Remarquable !

    Répondre à ce message

  • Ban Mãnis - Par André Taymans - Flouzemaker
    21 octobre 2009 20:04, par anneba

    superbes dessins, scénario bien conçu, présentation et finition digne des plus grands. Nous souhaitons un grand succès à cette collection.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 24 octobre 2009 à  19:51 :

      Je suis loin de partager votre enthousiasme. J’ai commencé à lire ce livre hier soir vers minuit, il m’est vite tombé des mains (dodo !!). A 15 euros (de mémoire), il faudrait peut-être proposer quelque chose de consistant. Là, Taymans nous balade au Népal (où il a passé des vacances...). Il essaie un mix entre le Yéti de Tintin au Tibet, et la question du peuple Tibétain et de communisme (éclipsé sous Hergé, je dois le reconnaitre), avec une peu de l’esprit écolo de Cosey en prime (Nicolas Hulot n’est pas loin !!) . Mais s’il a rencontré Jacobs de son vivant (moi-aussi,mais cela ne m’a pas traumatisé, c’était un homme charmant !!),son histoire a loin d’avoir sa densité, son efficacité. Et le dessin de Taymans (réaliste ligne claire tendance dépouillé) est quand même un peu rapide. Taymans a repris la Sibylline de Macherot, il a aussi fait un Lefranc dans un style martinesque, si je ne m’abuse, docteur ? C’est vrai qu’il est doué pour reprendre le style des autres et travaille très vite. Pour l’affirmation d’un véritable talent personnel, nous verrons plus tard !

      Répondre à ce message

      • Répondu par marco le 27 octobre 2009 à  14:21 :

        On ne doit pas avoir lu la même histoire ! Histoire humaine et poignante. Ca nous change du héros qui doit sauver le monde. Une bouffée d’air frais dans ce monde de brutes !

        Répondre à ce message

  • Ban Mãnis - Par André Taymans - Flouzemaker
    27 octobre 2009 11:30, par joel

    ca y est j’ai lu cet album j’ai bien aimé ! la seule chose que je repproche comme aux aux autres album de cet éditeurs, le prix !ils abusent un peu de ce côtè là !

    Répondre à ce message

    • Répondu par jigahel le 15 août 2010 à  19:47 :

      Quel dommage de lire ces commentaires négatifs, André Taymans est un orfèvre dans la copie de personnages d’autres auteurs, parce qu’il est un véritable artiste qui s’est fait connaître par son héroïne Caroline Baldwin. Si les albums de cette maison d’édition sont un peu plus chers que d’autres c’est aussi que les frais se répartissent sur moins de tirage que dans les grandes maisons d’édition mais gageons que pour les collectionneurs en plus d’être des albums de bonnes factures, c’est un bon placement.

      Répondre à ce message