Newsletter ActuaBD

Birdmen T. 2 – Par Yellow Tedabe – Vega

  • Quatre adolescents sont victimes d’un très grave accident de bus. Ils ne s’en sortent que grâce à un pacte qu’ils passent avec « L’homme-oiseau ». Ils découvrent à leur réveil qu’ils ont la possibilité de faire apparaître des ailes, mais ils ne réagissent pas du tout de la même manière face à ce « pouvoir » qu’il va leur falloir maîtriser. Car ce n’est pas parce qu’on a des ailes que l’on sait voler...

Après un premier tome prometteur, nous retrouvons nos protagonistes aux prises avec leurs nouvelles ailes dont ils ne savent pas se servir.
So Takayama, « l’homme-oiseau », essaie de leur faire découvrir leurs nouvelles capacités qui ne se limitent pas à cette paire d’ailes. Il leur fait part aussi d’une certaine urgence : la Terre est victime d’attaques trans-dimensionnelles (appelons-les ainsi faute de mieux), des « blackouts », à intervalles réguliers, dont l’origine et les objectifs sont inconnus. Ils faut donc qu’ils soient prêts pour faire face à la prochaine attaque.

Birdmen T. 2 – Par Yellow Tedabe – Vega
Eishi en pleine méditation
© Yellow Tadabe / Vega

Mais, on peut s’en douter, tout ne va pas se passer comme prévu.
D’abord, l’apprentissage du vol ne se fait pas si facilement. Ensuite, ce pouvoir s’accompagne aussi de responsabilités et les ailes semblent avoir une volonté propre qui contraint leur porteur à effectuer certaines actions, en particulier aider les créatures vivantes en danger de mort imminent. Pour ne rien arranger, les « blackouts » ne semblent plus respecter leur rythme habituel d’apparition...

Dans cette suite, Yellow Tadabe reprend ce qui a fait la réussite du premier tome : un apprentissage difficile et non dénué d’humour, une équipe plus proche des losers que des supers héros, et des questions plus nombreuses que les réponses.
Le personnage principal, Eishi, est l’archétype de l’anti-héros, celui qui refuse ce pouvoir et qui ne souhaite que retrouver sa vie antérieure. Nous pouvons imaginer son évolution et supposer qu’il finira par accepter ce pouvoir et ses contraintes, mais ses atermoiements sont assez amusants.

L’effet « Blackout » reste le plus étrange de la série et le plus déstabilisant. Pour le moment, il n’apporte pas grand-chose à l’intrigue. À noter également que, si le premier tome trouvait un certain équilibre entre les différents protagonistes, ce second tome est nettement plus axé sur le personnage d’Eishi. C’est dommage, car les autres personnages sont aussi intéressants et il faut espérer qu’un équilibre se recrée dans les volumes suivants.

Un difficle apprentissage
© Yellow Tadabe / Vega
Un homme-oiseau customisé
© Yellow Tadabe / Vega

(par Jérôme BLACHON)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD