Newsletter ActuaBD

Dans l’absolu : Histoire dessinée de la France T. 11 - Par Stéphane Van Damme et Héloïse Chochois - La Découverte

  • Déconstruire les stéréotypes associés au « Grand Siècle », celui des règnes de Louis XIII et de Louis XIV (1610-1715), telle est l’ambition de ce nouveau volume de l’Histoire dessinée de la France. Un tour d'horizon qui permet de réviser bien des idées reçues.

Cette plongée « Dans l’absolu » s’attaque à ce que l’historiographie française a longtemps appelé le « Grand Siècle ». L’histoire scolaire de la IIIe République a fait de cette période un moment de grandeur culturelle, militaire et politique de la France opposée à une supposée décadence du XVIIIe siècle, avant le sursaut révolutionnaire de 1789. Une histoire qui avait ses trois héros « bâtisseurs » : Richelieu, Louis XIV et Colbert.

Reprenant la trame narrative qui est la marque de fabrique de la collection, l’album déconstruit ces représentations classiques en mettant en scène l’affrontement entre trois archétypes historiographiques : Alexandre Dumas (1802-1870), le père des Trois mousquetaires, romancier attentif aux grands hommes et aux faits d’armes, Ernest Lavisse (1842-1922), l’historien du roman national républicain attentif à la grandeur nationale, et Pierre Goubert (1915-2012), l’historien de l’école des Annales attentif aux gens du peuple.

Dans l'absolu : Histoire dessinée de la France T. 11 - Par Stéphane Van Damme et Héloïse Chochois - La Découverte
© S. Van Damme, H. Chochois, La Découverte-La Revue dessinée.

De cette confrontation naît la nuance et la révision de bien des idées reçues sur la période. Au scénario, Stéphane Van Damme, professeur à l’ENS de Paris, spécialiste de l’histoire des savoirs à l’époque moderne, s’emploie à brosser le panorama le plus complet possible de l’histoire des deux règnes, illustrés avec talent par Héloïse Chochois (11 septembre 2011, Lynchages ordinaires).

© S. Van Damme, H. Chochois, La Découverte-La Revue dessinée.

Pas de récit chronologique ici, mais une succession de tableaux thématiques introduits par les querelles de nos trois historiens témoins. Le récit est très régulièrement entrecoupé de cartes ou de frises chronologiques qui aident le lecteur à se repérer dans le temps et l’espace. Scénariste et dessinatrice réussissent ainsi à expliquer très efficacement, en quelques cases, des réalités institutionnelles ou des systèmes sociaux complexes.

© S. Van Damme, H. Chochois, La Découverte-La Revue dessinée.

Le parti pris est de parler de la société française dans son ensemble, avec une ouverture sur l’histoire globale. L’approche est très neuve, mais ce vagabondage curieux – au sens positif du terme – pourra sembler déstabilisant à un lecteur néophyte. Par exemple, si le concept d’absolutisme est décortiqué de façon remarquablement pédagogique, on ne saisit guère le fonctionnement d’ensemble de la monarchie à cette époque. Aucune généalogie des Bourbons n’est proposée. La place centrale de la religion chrétienne, ciment de l’ordre social et politique, est reléguée aux annexes textuelles, dans une perspective d’ailleurs un peu datée. Pas une seule apparition de Richelieu, alors que sa « prise de pouvoir en 1630 » figure parmi les 8 dates-clés proposées en annexe.

© S. Van Damme, H. Chochois, La Découverte-La Revue dessinée.

Or, la société française du XVIIe siècle, dans toute sa diversité historique, juridique et linguistique, est organisée autour de cette royauté dynastique providentielle. Le conflit entre le système féodal et l’État moderne, sur fond de tournant géopolitique atlantique et d’ascension de la bourgeoisie marchande qui cherche à se mêler à la noblesse, constitue une clé de compréhension indispensable des différents phénomènes abordés dans l’album. On peine à saisir les liens qui les unissent. La recette scénaristique du débat d’historiens de différentes époques montre peut-être ici ses limites.

© S. Van Damme, H. Chochois, La Découverte-La Revue dessinée.

Héloïse Chochois adopte un style de dessin naïf, volontairement schématique, notamment dans les décors, qui permet d’aller à l’essentiel en renforçant l’efficacité visuelle de la démonstration, sans perdre l’attention du lecteur dans des détails inutiles.

On peut certes regretter l’absence de référence à l’univers des formes du XVIIe siècle, mais ce choix graphique facilite grandement la lecture de l’ensemble, tout en donnant un grand coup de fraîcheur à un univers historique sursaturé de poncifs iconographiques ! Le réjouissant détournement de la perruque louis-quatorzienne en couverture résume parfaitement l’approche critique qui est ici à l’œuvre.

© S. Van Damme, H. Chochois, La Découverte-La Revue dessinée.

Fidèle à la structure de la collection, l’album est complété par une série de longs textes illustrés proposant une mise au point sur des aspects complémentaires : la Fronde, la religion, l’économie, les villes, les circulations internationales et Versailles. Une bibliographie en fin de volume propose des pistes de lecture à qui souhaite approfondir la question.

© S. Van Damme, H. Chochois, La Découverte-La Revue dessinée.

En dépit de sa densité et d’une narration parfois un peu hachée, ce parcours dans la France du XVIIe siècle s’avère très vivant. Il faut saluer à nouveau l’effort de mise à jour historiographique – par exemple la prise en compte de la dimension environnementale ! – qui ne rencontre pas d’équivalent dans les différentes évocations de cette période dans la BD.

On mesure ainsi assez facilement l’écart avec la biographie dessinée de Louis XIV proposée par Glénat-Fayard en 2015-2016, encore très marquée par l’esprit de l’histoire de France en BD Larousse. L’histoire dessinée de la France reste aujourd’hui une valeur sûre de la BD documentaire.

Voir en ligne : Présentation de l’album sur le site de l’éditeur

(par Paul CHOPELIN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Dans l’absolu. De Louis XIII à Louis XIV. Par Stéphane Van Damme (scénario) et Héloïse Chochois (dessin). La Revue dessinée/La Découverte. 21 x 26 cm. 168 pages couleur. 22€.

 
Newsletter ActuaBD