« Dessin libre », une expo signée Jimmy Beaulieu à Montréal

14 juillet 2019 1 commentaire
  • Si vous passez par Montréal cet été, ne manquez pas de vous arrêter à la Librairie Z, dans le quartier Hochelaga, où se tient l’exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre ». Une rétrospective nécessaire qui vient souligner les 20 ans de carrière d’un acteur emblématique de la bande dessinée québécoise (BDQ).

Regroupant 59 originaux et 12 fanzines, ainsi que quelques curiosités, l’exposition est une initiative du libraire et chroniqueur BD Jean-Dominic Leduc, qui fait ici figure de commissaire. Afin de mettre en contexte les œuvres présentées, celui-ci a également rédigé – sous forme de catalogue – une importante synthèse de l’œuvre de Jimmy Beaulieu.

Leduc y retrace ainsi les moments forts du parcours de Beaulieu, non seulement à titre d’auteur mais également à titre de libraire, d’éditeur et d’enseignant : « Pour ce faire, j’ai replongé dans la lecture du corpus de cet auteur-phare de la BDQ qui célèbre ses vingt années de carrière, tout comme Michel Rabagliati qui fait lui aussi l’objet d’une exposition aux bureaux de La Pastèque. En cours de lecture, j’ai noirci un cahier complet de notes. À ce moment, je savais que je m’embarquais dans quelque chose d’un peu plus ambitieux. J’aurai mis un mois à lire et un mois à rédiger. L’idée derrière la Librairie Z est d’éduquer et d’introduire les lecteurs à la bande dessinée. Nous nous servons de nos différentes plateformes (blogue, vidéo, balado [podcast] ‘Vous-avez dit BD ?’, exposition, club de lecture) afin d’y parvenir. L’occasion nous semblait trop belle pour souligner les vingt années de carrière de Jimmy Beaulieu par le truchement de cette publication de 32 pages qui se veut une rétrospective approximative bonifiée de dessins et deux courts récits inédits. »

« Dessin libre », une expo signée Jimmy Beaulieu à Montréal
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.

L’ouvrage s’articule ainsi autour de trois périodes : « L’initiation 1987-1999 », « 2000-2009 : l’édition » et « 2009-2019 : la création ». À sa lecture, on revisite non seulement la carrière de Beaulieu, mais également l’évolution du paysage de la bande dessinée québécoise.

C’est ainsi que l’on assiste à la naissance des éditions Mécanique générale et à ses différentes incarnations au fil du temps. En plus de publier Philippe Girard, Zviane, David Turgeon, Luc Giard ou encore Francis Desharnais, l’éditeur a eu le mérite de se lancer dans d’ambitieux projets, tels que la revue Formule (2008), dont l’unique numéro combinait théorie et pratique de la bande dessinée, ou encore Une piquante brunette (2008), album réunissant des strips inédits d’Albert Chartier, sans compter la traduction française de Tantrum (2008), de Jules Feiffer.

Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.

Du côté créatif, le catalogue s’arrête évidemment sur les œuvres principales du corpus de Beaulieu : Non-aventures (Mécanique générale, 2013, également paru sous le titre Les Aventures aux éditions Les Impressions Nouvelles, 2015), Comédie sentimentale pornographique (Delcourt, 2011), Rôles de composition (Mécanique générale et Vraoum, 2016), À la faveur de la nuit (Les Impressions Nouvelles, 2010), Ma Voisine en maillot (Mécanique générale, 2006), ainsi que le surprenant ouvrage à huit mains De concert (avec Sophie Bédard, Singeon et Vincent Giard, La Mauvaise Tête, 2018). On survole aussi les différents récits autobiographiques publiés au cours de sa carrière et réunis dans Non-aventures, les nombreux ouvrages à tirage limités parus chez Colosse, de même que l’intriguant Potager de VIC+FLO (La Mauvaise Tête, 2013), tiré du film VIC+FLO ont vu un ours de Denis Côté.

Enfin, on ne manque pas de rappeler le travail de formateur et de mentor réalisé auprès de toute une jeune génération d’auteurs québécois. En effet, dans le cadre de ses ateliers donnés au CÉGEP du Vieux-Montréal et au Collège Rosemont, Jimmy Beaulieu a notamment contribué à la formation de Julie Delporte, Michel Hellman, Luc Bossé, François Samson-Dunlop, et Mélodie Vachon-Boucher pour n’en nommer que quelques-uns.

À la lumière de ces réflexions, une rétrospective consacrée à l’œuvre de Jimmy Beaulieu semble incontournable. Actif sur tous les fronts, l’auteur-éditeur a contribué à l’essor de la BDQ depuis 20 ans et celui-ci continue de transformer son milieu. Quant à son œuvre personnelle, marquée à la fois par l’autobiographie et l’érotisme fantasmé, celle-ci occupe une place distincte – voire unique – dans le paysage de la bande dessinée québécoise actuelle.

L’exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre » est à l’affiche jusqu’au mois de septembre 2019. Le catalogue, publié sous forme de brochure, est vendu pour la modique somme de 5$. Son tirage est toutefois limité à 100 exemplaires.

Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.
Exposition « Jimmy Beaulieu : dessin libre », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

« Jimmy Beaulieu : dessin libre », exposition présentée à la Librairie Z. jusqu’en septembre 2019, à Montréal.

Jimmy Beaulieu : dessin libre, catalogue rédigé par Jean-Dominic Leduc, Montréal, Librairie Z, 2019, 30 pages. Tirage limité à 100 exemplaires. Commander sur le site de la Librairie Z.

 
Participez à la discussion
1 Message :