Dupuis racheté par Média-Participations

25 juin 2004 3 commentaires
  • C'est énorme ! Médias-participations, la holding de tête du groupe Dargaud/Lombard vient de conclure le rachat des éditions Dupuis formant ainsi l'un des plus gros conglomérats de BD au monde.

Créées en 1938 autour du journal de Spirou, les éditions Dupuis étaient depuis des années dans le groupe de tête des leaders de la BD affichant pour 2002 un chiffre d’affaire de plus de 70 millions d’euros composé essentiellement de vente d’albums de BD mais aussi d’une activité audiovisuelle (feuilleton Largo Winch, dessins animés Spirou et Kid Paddle, etc), et très bien implantée en Flandre et en Hollande. Elle appartenait depuis le rachat à la famille Dupuis en 1985-86 à la CNP, une société contrôlée par le magnat belge des finances Albert Frère. En perte de vitesse ces dernières années, malgré un management dynamique, Dupuis avait raté notamment la vague des mangas, principal moteur de la croissance des éditeurs de BD en France ces dernières années.

De son côté, le Groupe Médias-Participations, une holding franco-belge fondée en 1984 par un actionnariat proche de la famille Michelin détenait les labels Dargaud, Lombard, Rustica et Fleurus notamment. Son activité BD est regroupée dans le groupe Dargaud qui affichait en 2002 un chiffre d’affaire de 78 millions d’euros. Depuis quelques années, cette société avait entamé une politique d’expansion, en particulier dans l’audiovisuel, rachetant notamment le catalogue de dessins animés Ellipse à Canal Plus, et dans la jeunesse en acquérant l’année dernière le label Mango. Le groupe ne cachait pas ses volontés d’expansion puisque, comme nous vous l’expliquions précédemment dans ces pages, il s’était porté candidat pour le rachat d’Editis au groupe Lagardère pour un montant proche de 600 millions d’euros. Editis a finalement été racheté au groupe Lagardère/Hachette par Wendel Investissements, non sans quelques grincements de dents parmi les leaders de l’édition française.

Cette concentration résultant de la mondialisation de l’économie et dont le rachat de Casterman/Fluide Glacial par Rizzoli/RCS était un signe avant-coureur, consacre un nouveau leader de la BD européenne qui laisse loin derrière les outsiders français indépendants comme Glénat, Soleil et Delcourt. Il se hisse, dans le domaine strict de la BD, dans le groupe de tête des plus grosses sociétés internationales parmi lesquelles ne figurent que des Japonais ou des Américains (voir notre article « La BD franco-belge, un Nain parmi les Géants sur ce même site). C’est aussi la dernière société indépendante d’édition de BD en Belgique à passer aux mains d’actionnaires étrangers, symbole d’une époque définitivement révolue.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Cette information a été confirmée par un communiqué de la CNP, qui annonce que "conformément à l’organisation habituelle du groupe Media-Participations, les différentes maisons continueront à croître dans une indépendance et une liberté éditoriale totale." Les activités de Dupuis resteraient centralisées à Marcinelle.

Sur le site de Trends Tendance, on peut lire le résultat financier de cette vente : "La Banque Corluy a examiné la vente des éditions Dupuis à Média-Participations. Suite à cette vente, la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP) réalisera une plus-value de 67 millions EUR. Cette opération a eu un impact de 3,20 EUR sur l’actif net réévalué par action. Sur cet investissement, le pourcentage de rendement annuel s’est établi à 24%."

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • > Scoop : Dupuis racheté par Médias-Participations !
    25 juin 2004 14:00, par Black Girl

    Où va le monde ? pour la BD comme pour le reste, unissons-nous contre la mondialisation !!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Répondu par christian F le 13 décembre 2004 à  18:25 :

      A coté de ça, les petits mouvements d’ humeurs des gens de l’ASSOCIATION, c’est rien !

      Le plus interressant pour l’avenir, ce sera de suivre les suites qu’entrainera la décision judiciaire entre Bourgeon et Casterman/rizzoli/RCS...Que vont décider les Tardi, Schuitten, Cabanes et autres (...) de "l’ère" (A SUIVRE) ?????

      Répondre à ce message

      • Répondu le 14 mars 2006 à  13:23 :

        Cela à toujours été que les plus gros mangent les plus petit ! Qu’une maison d’edition se fasse racheter par un grand groupe de presse il fallait s’y attendre.Cela permettra d’avoir des budgets plus conséquents et de pouvoir accueilir et de lancer d’autres artistes ;
        Quand aux artistes "habitant" cette grande maison d’édition de BD ne nous affolons pas, ils sauront tourner leur veste à leur avantage, de par leur notoriété et leur professionalisme.

        Brisse de T

        Répondre à ce message