Newsletter ActuaBD

Giscard, Mon père et moi - Par François Bugel & Ferenc - La Boîte à Bulles

  • Quel point commun entre un Président de la République jeune et imbu de lui-même, et un père sans cesse en quête de maîtres à penser ? L'enfance d'un gamin des années 1960, qui grandit dans ce contexte, et garde son cap tant bien que mal. À la fois chronique familiale dramatique et biographies en miroir, deux portraits en un, chacun marquant à son niveau.

Une mauvaise nouvelle de plus pour François, venant de son père. À nouveau, il s’est fait berner par un escroc. Au moment de prendre le volant pour limiter les dégâts, François replonge dans son enfance. Son entrée à l’école primaire correspond aux années Giscard, ce Président de la République en fonction de 1974 à 1981. Un retour dans le passé à la fois familial et dans la vie du chef d’état amateur d’accordéon et de particule.

Cette biographie croisée étonnante raconte deux destins marqués par l’ambition contrariée. Serge, le père de l’auteur, vole d’une passion à l’autre et se laisse éblouir par le premier bonimenteur venu. La volonté de Valéry Giscard d’Estaing, à un niveau bien supérieur, s’inscrit dans un milieu familial obsédé par le prestige et la réussite.

Giscard, Mon père et moi - Par François Bugel & Ferenc - La Boîte à Bulles

Les troublants aller-retours entre les deux personnages dressent un portrait de la France des années 1970, entre modernité et tradition. D’un côté, Giscard, calculateur et hédoniste, de l’autre, Serge, morose dans son travail de vendeur de chaussures et à la recherche d’une vie différente.

La narration menée avec talent nous entraîne dans les montagnes russes de l’émotion. Souvent glaçant d’arrivisme et de calculs, Giscard apparaît assoiffé de pouvoir, doublé -horreur !- d’un chasseur fier de ses massacres en Afrique. Serge stupéfie par ses frustrations et ses engagements, dans une famille d’abord bienveillante puis exaspérée.

Si les limites du dessin altèrent la sensibilité du récit, la construction dramatique ne souffre d’aucun temps mort. Un moment de nostalgie poignante pour les enfants du baby boom et une émouvante chronique sociale pour les générations suivantes.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Giscard, Mon père et moi. Par François Bugel (scénario et dessin) & Ferenc - La Boîte à Bulles. Sortie le 20/10/2021. 19 x 27 cm. 192 pages couleur. 24 €.

 
Newsletter ActuaBD