Hey Sensei ! - Par Yaya Sakuragi - Asuka

  • Ne cherchez pas le frisson avec cette relation prof/élève. Hey Sensei ! tient plus de la relation amoureuse balbutiante que de la passion torride, le tout servi par un scénario plat et des dessins sans prétention.

Isa est professeur de math au lycée et depuis quelques temps, l’un de ses élèves lui fait des avances. Le problème, c’est que Homura n’est pas qu’un de ses étudiants, c’est aussi le frère de son ancienne petite amie. Les choses se compliquent quand celui-ci rate son examen et que Isa est obligé de lui donner des cours supplémentaires. Profitant qu’ils soient enfin seuls, Homura décide d’aller un peu plus loin pour prouver ses sentiments à son sensei.

Une idylle entre un professeur et son élève, voilà une relation des plus sexy, qui flirte avec le danger. Malheureusement, Yaya Sakuragi a choisi de ne pas exploiter cet aspect et nous sert ici une banale histoire de couple qui découvre les joies et les plaisirs de ’homosexualité. Le fait que Homura soi le frère de l’ex de Isa a très peu d’importance finalement et n’ajoute pas plus de piquant à cette relation.

Le seul point positif de cette histoire est le traitement de a relation dominant/dominé. Bien que Isa soit le uke [1], il garde totalement le contrôle sur Homura dans la vie courante, ce qui est tout à fait logique puisqu’il est son professeur. On est loin du cliché de l’étudiant rebelle qui martyrise et humilie son senpai pour le plaisir, comme c’est la cas dans la plupart des yaoi de ce genre.

La relation entre Isa et Homura est tendre, faire d’hésitation et de conciliation. Finalement, Hey Sensei ! est une petite histoire d’amour gentillette qui tient plus du shonen-aï que du yaoi.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

[1Le Uke est le dominé, tandis que le Seme est le dominant.