Il y a deux ans, Notre-Dame de Paris brûlait...

15 avril 2021 0
  • Certaines images restent gravées dans notre mémoire : l'incendie de Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 en fait malheureusement partie. Glénat a publié un album qui rend hommage aux combattants du feu, et à tous les intervenants de cette soirée tragique...

Paris, le 15 avril 2019. Vers 18h20, un feu démarre sous la charpente de Notre-Dame de Paris. En dépit du sentiment d’une fausse alerte, le public et les fidèles venus assister à la messe de la semaine sainte sont évacués. Le danger est bien réel, et une demi-heure plus tard, l’incendie se généralise à l’ensemble de la cathédrale.

Tout ce que la ville de Paris compte de soldats du feu est appelé en urgence. Mais les dimensions impressionnantes de ce monument historique mettent à mal les maigres ressources qui sont rassemblées. Des moyens complémentaires sont alors appelés de province, ainsi que des bateaux pour pomper l’eau de la Seine à proximité.

Malgré l’intervention acharnée et héroïque des pompiers, l’impensable finit par se produire : la flèche, œuvre de l’architecte Viollet-le-Duc, s’effondre dans un déluge de débris, de fumée et de flammes. Le monde entier assiste alors, impuissant, à ce qui pourrait devenir la destruction en direct de l’un des plus grands fleurons du patrimoine de l’humanité.

Il y a deux ans, Notre-Dame de Paris brûlait...

Deux ans après ce drame, il nous semblait important de vous présenter cet album paru en fin d’année dernière. Initialement, le livre devait sortir début avril 2020. Mais à l’époque, le confinement était total, et les librairies fermées.

Un album réalisé en moins d’une année, comme pour profiter du traumatisme de ceux qui ont tremblé en direct devant les flammes de Notre-Dame, cela sent la récupération... Heureusement, il n’en est rien ! Tout d’abord parce que Glénat n’a plus à prouver son implication pour la promotion et la défense des monuments historiques, notamment via sa collection d’albums qui leur est dédiée. Même si le dessin de Cédric Fernandez semble avoir été parfois rapidement exécuté, notamment dans certains plans qui mettent en scène des discussions entre les divers intervenants, d’autres planches sont vraiment belles, notamment celles présentant la Grande Dame blessée, mais toujours debout.

Outre le dessinateur, il faut également saluer le travail du scénariste Arnaud Delalande assisté par Yvon Bertorello, car ils témoignent admirablement de la stupeur et de l’effroi collectifs qui a figé le public en 2019. Ils rendent également un très bel hommage aux pompiers et à tous les intervenants, en se plaçant à leur niveau, jonglant entre les témoignages et les phrases authentiques glanées en coulisse.

Si on regrette que parfois trop de noms de pompiers soient cités (certes, il faut leur rendre hommage, mais on ne sait jamais si on doit vraiment les retenir pour la suite du récit, ou pas), difficile de ne pas avoir le cœur serré lorsqu’on voit les pompiers qui assènent : « - La guerre a commencé ! », ou lorsque la flèche s’effondre.

L’album ne se limite d’ailleurs pas à retracer ce combat et le sauvetage des reliques heure par heure, il revient sur les épisodes historiques importants qui ont participé à bâtir le mythe de Notre-Dame : sa construction, la recherche des reliques, le roman de Victor Hugo, sa restauration, etc.

Un récit passionnant, bien que parfois un peu confus ; entre combat contre le feu et sauts dans le temps. On aurait aussi voulu avoir plus d’infos sur l’aspect sacré des reliques. Il faut alors aller en fin d’album pour profiter d’un beau dossier historique de huit pages, qui fournit pas mal d’informations complémentaires. Stéphane Bern apporte d’ailleurs sa caution à l’ensemble de l’ouvrage, en se plaçant co-rédacteur de ce dossier. Un soutien légitimé par le fait qu’1€ par album vendu est reversé à la Fondation Notre-Dame.

Pour ceux qui voudraient donc en savoir plus sur cet événement tragique, et surtout sur le travail exemplaire des Pompiers et des forces de l’ordre, Notre-Dame de Paris permet de revivre ce désastre, digne d’un film-catastrophe, mais dont finalement la conclusion se révèle plus heureuse que ce que l’on aurait pu craindre.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?