Newsletter ActuaBD

L’Asie en ligne de mire, Superman contre le Klan et les Franco-Belges bredouilles aux Eisner Awards 2021

  • C’est un palmarès très confiné que celui des Eisner Awards cette année. Dans la litanie des 200 nominés (et on se plaint de la soixantaine d’Angoulême !), le regard de la BD américaine se tourne immanquablement vers l’Asie.

On ne peut pas dire que ce soit le palmarès de la découverte. L’excellent Américain d’origine japonaise Stan Kakaï, que nous avons interviewé il y a deux ans sur ActuaBD remporte le prestigieux prix de la « meilleure série », ainsi que celui du « Meilleur lettrage » mais bon, ce n’est que la 12e fois qu’il reçoit la mappemonde signée par l’auteur du Spirit.

Depuis Barack Obama, on sait que l’Amérique a désormais les yeux braqués sur l’Asie. Cela se confirme directement ou indirectement dans ce palmarès. Indirectement avec Stan Sakaï, mais aussi Gene Luen Yang, un ABC (American Born Chinese), nommé trois fois après avoir raflé une poignée de Harvey Awards que nous avions interviewé sur ActuaBD en 2008, et directement avec Junji Itô, le maître de l’horreur underground japonais, qui est depuis un certain temps dans nos radars et qui remporte les prestigieuses statuettes de l’auteur complet et de la meilleur publication US venue d’Asie.

Sans plus attendre, voici le palmarès :

• Meilleure série régulière : Usagi Yojimbo – Par Stan Sakaï (IDW Publishing) – La série est publiée en France par Paquet.

L'Asie en ligne de mire, Superman contre le Klan et les Franco-Belges bredouilles aux Eisner Awards 2021
Stan Sakaï en 2018
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

• Meilleur one-shot : Sports is Hell - Par Ben Passmore (Koyama Press)

• Meilleure série limitée : Superman’s Pal Jimmy Olsen - Par Matt Fraction et Steve Lieber (DC Comics)
Le phénomène Matt Fraction -déjà très remarqué sur ActuaBD- a apporté sa patte à Superman cette année. Nous en reparlerons.

• Meilleure nouvelle série : Black Widow - Par Kelly Thompson et Elena Casagrande (Marvel)
La présence de l’héroïne sur les écrans a visiblement revivifié la licence.

• Meilleur scénariste : James Tynion IV pour Something is Killing the Children et Wynd (BOOM ! Studios), Batman (DC Comics), The Department of Truth (Image Comics) et Razorblades (Tiny Orion)
On vous avait récemment parlé de James Tynion IV aux manettes de Batman sur ActuaBD. Le voici à nouveau remarqué.

• Meilleur auteur complet : Junji Itô pour Remina et Venus in the Blind Spot (Viz Media aux États-Unis)
L’auteur de Gyo (Delcourt), des Voleurs de visage (Tonkam), des Fruits sanglants (Tonkam) et de La Déchéance d’un homme (Delcourt) est célébré par les Eisner Awards cette année. Bonne pioche.

"Gyo’ vient d’être réédité en intégrale chez Delcourt.

• Meilleur encreur : Mike Allred pour Bowie : Stardust, Rayguns & Moonage Daydreams (Insight Editions)
L’album du couple Allred, distingué deux fois dans ce palmarès, est publié en France par Huggin & Muninn, nous n’avions pas manqué de vous le chroniquer.

• Meilleur artiste multimédia : Anand RK/John Pearson pour Blue in Green (Image Comics)

• Meilleure couverture : Peach Momoko pour Buffy the Vampire Slayer #19, Mighty Morphin #2, Something Is Killing the Children #12, Power Rangers #1 (BOOM ! Studios), DIE !namite et Vampirella (Dynamite), The Crow : Lethe (IDW), Marvel Variants (Marvel)

• Meilleure Coloriste : Laura Allred pour X-Ray Robot (Dark Horse) et Bowie : Stardust, Rayguns & Moonage Daydreams (Insight Editions)

• Meilleur lettrage : Usagi Yojimbo - Par Stan Sakaï (IDW Publishing)

• Meilleure série digitale : Friday - Par Ed Brubaker et Marcos Martin (Panel Syndicate)

• Meilleur webcomic : Crisis Zone - Par Simon Hanselmann
L’atypique Hanselmann est édité par Misma en France.

• Meilleure histoire courte : When the Menopausal Carnival Comes to Town - Par Mimi Pond, issue du collectif Menopause : A Comic Treatment (Graphic Medicine/Pennsylvania State University Press)
De plus en plus, les scientifiques se saisissent de la BD pour des sujets documentaires. Aujourd’hui, la ménopause...

• Meilleure publication pour la jeunesse (moins de huit ans) : Our Little Kitchen – Par Jillian Tamaki (Abrams Book for Youg Readers)

• Meilleure publication pour la jeunesse (de 9 à 12 ans) : Superman Smashes the Klan - Par Gene Luen Yang et Gurihiru (DC Comics)
L’autre grande publication-phénomène de Superman cette année. Celui où l’homme d’acier affronte le Klan. Un récit tiré d’un feuilleton radio de 1940 qui montre à quel point l’homme de Krypton était en pointe dans la lutte pour les Droits civiques. Publié par Urban Comics en France, cet album a bien entendu été dans les radars d’ActuaBD.

• Meilleure publication pour la jeunesse (de 13 à 17 ans) : Dragon Hoops - Par Gene Luen Yang (First Second/MacMillan)

• Meilleure série humoristique : Superman’s Pal Jimmy Olsen - Par Matt Fraction et Steve Lieber (DC Comics)

• Meilleure ouvrage collectif : Menopause : A Comic Treatment, direction éditoriale : MK Czerwiec (Graphic Medicine/Pennsylvania State University Press)

• Meilleure BD documentaire : Kent State : Four Dead in Ohio – Par Derf Backderf (Abrams)
Un album publié en France par les éditions Ca & Là. Nous n’avons pas manqué de vous en parler.

• Meilleure BD biographique : The Loneliness of the Long Distance Cartoonist, - Par Adrian Tomine (Drawn & Quarterly)
La Solitude du marathonien de la bande dessinée par Adrian Tomine est publié en France par Cornélius.

• Meilleur nouvel album : Pulp - Par Ed Brubaker et Sean Phillips (Image Comics)
Publié en France par Delcourt. [La chronique est ICI.- https://www.actuabd.com/Pulp-Par-Ed-Brubaker-Sean-Phillips-Delcourt-Comics]

• Meilleure réédition : Seeds & Stems - Par Simon Hanselmann (Fantagraphics)

• Meilleure adaptation d’un autre médium : Superman Smashes the Klan - Par Gene Luen Yang et Gurihiru (DC Comics), libre adaptation du feuilleton radiophonique The Adventures of Superman (1940)

• Meilleure édition US d’une BD étrangère : Goblin Girl — Par Moa Romanova, traduction par Melissa Bowers (Fantagraphics)

• Meilleure édition US d’une BD venue d’Asie : Remina - Par Junji Itô (Viz Media)

• Meilleur ouvrage issu du patrimoine des Comic Strips : The Flapper Queens : Women Cartoonists of the Jazz Age, sous la direction de Trina Robbins (Fantagraphics

• Meilleur ouvrage issu du patrimoine des Comic Books : The Complete Hate - Par Peter Bagge, sous la direction de Eric Reynolds (Fantagraphics)
Peter Bagge est publié en France par Rackham.

• Meilleur organe de presse spécialisé dans la BD : The Comics Blog US.

• Meilleur ouvrage consacré à la BD : Invisible Men : The Trailblazing Black Artists of Comic Books - Par Ken Quattro (Yoe Books/IDW Publishing)
Un essai sur la représentation des auteurs afro-américains dans les comics qui mériterait d’être publié en France.

• Meilleure recherche universitaire : The Content of Our Caricature : African American Comic Art and Political Belonging - Par Rebecca Wanzo (New York University Press)

• Meilleur maquette / mise en page : The Loneliness of the Long-Distance Cartoonist conçu par Adrian Tomine et Tracy Huron (Drawn & Quarterly)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
Newsletter ActuaBD