La délicieuse "Tentation" d’Axel

3 février 2019 0 commentaire
  • Après son intime et réaliste "Chambre de verre", l'auteur italien Axel revient avec un récit encore plus naturel, mettant en scène deux cinquantenaires dont les amours trouvent un nouveau souffle au contact d'un couple de trentenaires. Un nouveau genre de bande dessinée érotique est née !

Couple de cinquantenaires et parents déjà d’une grande fille, Gérard et Françoise prennent quelques jours de vacances bien méritées sur la côte méditerranéenne. Ils y font la rencontre de Fred, jeune femme libérée dont le charme et la fraîcheur ne laissent pas Gérard indifférent, et de son petit ami Mathieu, qui vit sur la côte.

Au contact de ce jeune couple délicieusement impudique, Gérard et Françoise font l’expérience du voyeurisme, avant de succomber à la tentation échangiste. Mais cette parenthèse hors du temps a un prix…

La délicieuse "Tentation" d'Axel
Axel magnifie les décors et les corps, sans chercher la perfection. Il laisse juste le naturel s’exprimer...

La bande dessinée érotique est passée par différentes phases : l’aventure friponne, l’humoristique, le hard assumé, le bondage, le SM, les guides pratiques, etc. Loin des pratiques sulfureuses, l’auteur italien Axel revient à une érotisme beaucoup plus classique, mettant en scène des protagonistes à la sexualité restant dans la norme.

Après l’atypique, psychologique mais néanmoins passionnante Chambre de verre, Axel prolonge la réflexion initiée dans son précédent album, tout en s’éloignant encore de la sphère pornographique. Ses personnages cherchent juste à vivre, tentant de (ré-)concilier vie quotidienne, vie de couple et vie amoureuse.

Cet espoir de se retrouver, comment mieux le mettre en pratique que lors d’une escapade en vacances, loin du tohu-bohu de la ville et de son quotidien anxiogène ? Axel produit de superbes planches de la Côte d’Azur, pour mieux contextualiser son récit. Car ce couple qui s’aime, mais qui a oublié comment y trouver du plaisir, va trouver le déclic auprès de cet autre couple, plus libéré et qui s’assume.

Après une expérience libératrice, Gérard et Françoise retrouvent le chemin du plaisir

Mais dans cette quête du renouveau amoureux, la tentation de glisser est parfois trop forte. Chacun des deux cherche-t-il le plaisir pour soi ou dans le regard de l’autre ? Loin de poser un constat, Axel amorce de réelles questions grâce à des personnages réellement humains. Avec ses scènes muettes, et son sens du naturel, on ressent facilement les sentiments des protagonistes : l’envie de se laisser aller, le désir qui lutte avec la barrière des principes moraux, la libération de franchir un interdit et le remord qui peut en découler, puis la contemplation de la beauté naturelle, qu’elle soit charnelle ou géographique, et les sentiments de liberté que ces parenthèses enchantées peuvent procurer.

Passant largement au-delà de la mise en scène de fantasmes lubriques, Axel ne fait pas non plus l’élogue du voyeurisme ou de l’échangisme. Son récit invite à l’introspection, puis au partage avec sa moitié, pour recueillir ses sentiments face au désir abordé et aux conséquences qui en découlent dans ce qui reste une fiction... mais qui n’a jamais été aussi proche de la réalité.

Un récit intimiste à mettre entre toutes les mains... adultes bien entendu !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

ALBUM RESERVE A UN PUBLIC ADULTE

Lire la chronique du précédent album d’Axel : La Chambre de verre

  Un commentaire ?