BD d’Asie

Un Bol plein de bonheur - Par Tsuru Moriyama - Delcourt

Par Stéphanie Francqueville le 28 mars 2010                      Lien  
Une apologie des mères-courage qui se révèle vite ennuyeuse et peu crédible.

Le mari de Kazuo est un joueur et un alcoolique invétéré qui accumule les dettes. Excédée par ses frasques, elle finit par le quitter un soir en emmenant son fils Hiroshi. Commence alors pour elle une vie de labeur et de sacrifice pour permettre à son fils de ne manquer de rien et surtout, de devenir un homme bien et respectueux des autres.

Un bol plein de bonheur est présenté comme un hymne aux mères courageuses des milieux défavorisés et une apologie de portée universelle sur la maman. Et c’est effectivement ce qu’offre cette histoire touchante qui évoque le sacrifice d’une mère pour élever son fils dans le droit chemin.

Mais au-delà de ça, il ne se passe rien. L’auteur accumule les années et les crèmes renversées au fur et à mesure des réussites d’Hiroshi. Tsuru Moriyama s’attarde peu sur les difficultés de la vie quotidienne et préfère s’appesantir sur le leitmotiv de Kazuo "Je ne cède devant rien ni personne".

Les personnages passent leur temps à pleurer, ce qui devient vite lassant, et le dessin de l’auteur ne leur rend pas toujours justice. Passé les premiers chapitres, l’histoire devient vite ennuyeuse et l’idéalisme ambiant dégagé par le manga nous empêche d’y croire vraiment.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Stéphanie Francqueville  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD