Wakfu saison 4/Waven : Le Monde des Douze entre désillusion et expansion

22 août 2019 0 commentaire
  • À l’heure où Kana annonce la parution d’un coffret DVD/Blu-Ray regroupant les trois saisons du dessin animé Wakfu, de nombreux fans se questionnent quant à une potentielle quatrième saison. Alors que la saga, originellement vidéoludique, aujourd'hui animée et littéraire, est en passe de passer le relais avec le lancement du nouveau projet de Tot, Waven, sommes-nous encore en mesure d’espérer ?

La production de la saison 3 s’était déjà apparentée à un véritable parcours du combattant pour le PDG d’Ankama et son équipe. Après deux saisons diffusées sur France 3, la saison 3 rencontre des soucis de financement et passe par le biais d’un financement participatif afin de soutenir la production. Cette saison sera finalement distribuée par Netflix et France Télévision à partir de l’automne 2017. Riche d’un contenu plus adulte, la troisième saison de la série Wakfu, intégrée à l’univers Dofus, a su trouver son public. Depuis, les attentes sont grandes, et ce, d’autant plus depuis que le créateur de la saga a révélé que la saison que nous avions vu n’était supposée être qu’une première partie...

Wakfu saison 4/Waven : Le Monde des Douze entre désillusion et expansion
© Ankama

Explication. Initialement pensée dans un format de 26 épisodes, la troisième saison de Wakfu fut finalement divisée en deux parties égales de 13 épisodes chacune. Dans une interview accordée au youtuber et fan de la saga Iro Sef, Tot explique vaguement ce qui était prévue pour cette seconde partie : le développement d’Oropo, ainsi que la fusion de la confrérie du tofu avec la fratrie récemment découverte pour faire face à un nouvel ennemi. En bref, de quoi nous mettre l’eau à la bouche, mais où sont donc passé ces 13 épisodes ?

La principale raison de leur non-diffusion est bien entendue financière. Le passage, de France 3 à France 4, a causé du tort à la série, les budgets n’étant tout simplement pas les mêmes sur le canal 14 de la TNT. En parallèle de cette diffusion TV française, les 13 épisodes étaient disponibles sur la plateforme de streaming américaine Netflix et selon elle, la série n’aurait pas assez bien fonctionné pour qu’une suite soit envisagée.

Ruel refuse de donner le moindre kamas à ses créateurs... Le pingre !
© Ankama

Ces difficultés budgétaires ont ainsi entraîné un bug dans la timeline des aventures de la confrérie, puisque Waven, jeu vidéo en cours de développement, a été conçu comme la suite directe aux 13 épisodes disparus. France TV serait toutefois encore de la partie et assurerait son soutien à Tot et son équipe, mais les fonds alloués par le service public ne sont manifestement pas suffisants, l’artiste estimant les coûts de production du premier épisode aux alentours de 250 000 euros.

En février dernier, Tot présentait comme alternative à l’absence de financement la publication de webcomics gratuits permettant d’assurer le lien entre la saison 3 de Wakfu et le jeu vidéo à venir. Cynthia Leman, dessinatrice du cinquième et dernier tome du manga Wakfu, intitulé L’Arène des neiges et paru le 5 juillet dernier aux éditions Ankama, serait potentiellement impliquée dans ce projet de publication en ligne. De bon augure à la vue des dessins de cette conclusion ! Ce projet de webcomic ne scelle toutefois pas les espoirs de l’optimiste Tot qui espère un jour pouvoir présenter à sa communauté une quatrième saison - ou deuxième partie de saison 3 - animée.

© Ankama

Concernant la suite de l’Histoire du Monde des Douze, il faudra se tourner vers le tout nouveau MMORPG, en alpha depuis le 20 mars dernier (fermée puis ré-ouverte à tous depuis le 30 juillet), Waven ! Le successeur à Dofus et Wakfu entend innover du point de vue des systèmes de combat avec la constitution de decks de sorts. Bien que le tour par tour reste la marque de fabrique de la maison, c’est désormais vous qui déterminerez de l’ordre d’action de vos personnages et les joueurs d’un même camp auront la possibilité de tous jouer en même temps. Les équipes de développement espèrent ainsi rendre le jeu plus dynamique que ces prédécesseurs, entrainant des parties plus courtes, ce qui leurs permettraient d’envisager le développement d’une scène esport.

Le jeu sera bien évidemment disponible sur PC, mais également sur smartphones et tablettes. Ankama poursuit ainsi sa tradition cross-plateforms après que le Monde des Douze ait été porté en romans, bandes dessinées, sur petit écran, dans nos salles sombres et en jeu de plateau. Le secteur du jeu vidéo mobile étant en pleine expansion, on comprend ainsi aisément le potentiel économique d’un jeu plus dynamique. Pensé sous la forme d’un free-to-play, le jeu devrait fort probablement accueillir un certain nombre d’options payantes. Reste à espérer que celles-ci relèvent plus de la personnalisation et de l’esthétisme que du gameplay afin d’éviter le phénomène fort désagréable des pay-to-win.

Le plot est, quant à lui, tout aussi alléchant que frustrant. Celui-ci nous donne au moins autant envie d’allumer notre ordinateur que de découvrir la suite des aventures de Yugo et sa bande. Que celles-ci soient animées ou dessinées l’impatience risque de pointer le bout de son nez.

Ravagés par une guerre à l’échelle Krosmique, des régions entières du Monde des Douze ont été englouties. Seule la puissance de la magie a permis d’éviter une destruction complète de ce monde. Dans Waven, vous incarnerez l’un des survivants de ces évènements.

La date de sortie officielle du jeu est à ce jour encore inconnue. Dans la même interview où Tot révélait l’existence d’un projet de webcomics, celui-ci évoquait une fenêtre de sortie pour début 2020. De plus amples informations à ce sujet sont donc attendues dans les prochains mois. En attendant nous vous invitons a bien évidemment lire le cinquième et dernier tome du manga, scénarisé par Jay Tom Gobart et dessiné par Cynthia Leman et à nous retrouver dans le Krosmoz sur l’alpha ouverte de Waven !

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?