Blain et Lanzac transforment le Quai d’Orsay en Actor Studio de la politique

19 mai 2010 par bob
  • Magistral ! Blain au sommet de son art, virtuose du mouvement, de l’expressivité. Du rythme. Rythme non seulement visuel, mais sonore tellement on a l’impression d’entendre des sons et des paroles qui s’enchaînent, se répondent du tac au tac, tellement tout cela est drôle. Quant au contexte dépeint ici, ce n’est ni une apologie ni une charge, c’est bien mieux que l’une ou l’autre option : un regard acerbe, amusé, lucide, sincère, caricatural - en ce que la caricature sait pointer le vrai. On est à la fois chez Daumier, chez Sempé et chez Disney. Vivement la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.