Université d’été de la BD : marketing mon amour ? (2/2)

2 août 2010
  • Le salariat ?super pour rembourser ses emprunts bancaire et mener une petite vie de cadre sans histoires. Mais a propos d’histoires, avez vous songe que vous devrez répondre aux désidératas de l’éditeur-producteur ?Vous avez déjà vu dans d’autres secteurs de l’industrie du divertissement ce que ça a donne quand il y a eu glissement du pouvoir des créatifs vers les commerciaux : regardez l’exemple Disney, ce que c’est devenu après la mort de Walt et la disparition progressive des nine old men...! Pixar me direz vous ? Justement, ce sont des créateurs qui sont au cœur de l’entreprise et qui ont des le (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD