Alix, T29 : le Testament de César - Par Marco Venanzi - Casterman

23 octobre 2010 par Jacques
  • Rappeler Pleyers ou Chaillet a un prix. Casterman veut vendre beaucoup, vite, et à moindre coût. Ce qui explique le choix des dessinateurs et des scénaristes qui se relayent et coulent la série depuis que Martin n’est plus aux commandes. Moralès a dégoûté une partie des lecteurs par des personnages hideux, quand Simon est arrivé, il y a eu une nette amélioration et au lieu de profiter de cet élan, on a amené Ferry, pire encore que Moralès qui, lui, faisait de très beaux décors. On continue dans l’improvisation en confiant un scénario à un dessinateur très moyen qui n’en a jamais fait aucun. Petit coup de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.