Barrio - Par Carlos Giménez - Fluide Glacial

11 février 2011 par Sergio Salma
  • Pas la peine, Philippe, d’opposer des auteurs quand ils se racontent. Il y a dans pas mal de récits d’aujourd’hui ( moins dramatiques certes) des perles d’humour et leur opposer Gimenez est peut-être superflu. A la première lecture dans Fluide,il y a ...pff longtemps, une autre sensation m’était venue. Dans Barrio, les personnages sont presque trop grands pour les cases, on ne respire pas , on est dans l’étouffement, l’emprisonnement ; ce cadrage restitue parfaitement cette impression de manque de liberté, cet espace contraignant et la souffrance qui va avec.
    Pour ce qui est de l’autofiction ou (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.