Rentrée chargée pour Philippe Geluck

31 août 2011
  • Winsor McCay ne mérite pas deux fautes dans son nom ! Et le pauvre Geluck va s’envoler, avec ses deux "l"... Il est vrai que ça ne choque personne, alors qu’on ricanerait si quelqu’un écrivait Charle Beaudelère... Comme on peut facilement entendre des gens "très cultivés", dans les dîners en ville, dire sans rougir qu’ils n’ont jamais lu une bande dessinée et qu’ils ne savent même pas qui est Art Spiegelman, alors que n’oserait, à la même table, avouer qu’il n’ouvre jamais un livre et ne sait même pas qui est Paul (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD