Manolosanctis arrête l’édition de nouveautés et se tourne vers d’autres horizons

26 octobre 2011 par Baptiste Gilleron
  • Vous pouvez ne pas être d’accord, mais c’est pourtant vrai. Sans entrer dans l’aspect financier, Manolosanctis a pris certains risques dans ses choix éditoriaux. À notre époque, les éditeurs prennent d’une manière générale de moins en moins de risques, surtout vis-à-vis des jeunes auteurs (à part les éditeurs dits indépendants, mais Manolosanctis était un petit dans la cour des grands).
    Les concepts d’albums collectifs étaient des paris éditoriaux. Ce type de publication n’est pas évident à vendre auprès du public, d’autant plus quand il y a un concept narratif particulier.
    Oklahoma Boy, de par ses (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD