Roland Garel (dessinateur, ancien syndicaliste) : "C’est le marché de l’album qui est responsable de la dégradation du statut des auteurs de BD."

11 janvier 2012 par Oncle Francois
  • Un intéressant témoignage, mais il me semble que d’autres ont participé à ce combat de reconnaissance à une époque où les auteurs BD ne faisaient pas la une des mags branchés : Pierre Dupuis, par exemple.
    La BD a le plus souvent rapporté de l’argent à ceux qui la vendaient, mais ses créateurs ont longtemps été exploités (moins en France qu’aux Etats-Unis, me semble t-il). Des combats syndicaux et légaux sont nécessaires pour permettre aux auteurs d’exercer leur art dans de bonnes conditions, la Sécurité Sociale n’est pas un luxe, même les très pauvres en bénéficient en France sous forme gratuite grâce à la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.