JC Denis, Grand Prix 2012 du Festival d’Angoulême

29 janvier 2012 par Jef
  • N’importe quoi, pourquoi pas Denis Sire tant qu’on y est, on voit bien les limites du copinage. A une époque étaient récompensé des auteurs encore jeunes en pleine activité, comme Tardi en 1985, à 40 ans, ça voulait dire quelque chose, mais là, on touche le fond.
    (Et les belges ? Ils sentent mauvais ? Parce que sans Spirou et Tintin aucun de ces clampins ne seraient là)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.