La Mémoire de l’eau (1ère partie) - Par Vernay & Reynès - Dupuis

27 mai 2012
  • C’est une absurdité, sans doute une idée de gens du marketing. Ça démontre encore une chose, la BD cherche comment exister sur les écrans (son déclin vient aussi de là, pas que de la piètre qualité de nombreux ouvrages récents et de la surproduction qui va avec) du coup, elle se croit obligée de faire son cinéma :du dessin animé qui bouge comme un animatic. Inévitablement, ça ne fonctionne pas. Ou bien on utilise le support livre, le dessin fixe et l’écrit, ou bien on fait du dessin animé. Si on utilise ce qui fait l’essence de la BD, c’est plus fort, c’est mieux. Une belle page fixe sur un grand écran (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD