Le Marché du manga en France vit-il son Pearl Harbor ?

2 juillet 2012
  • Bonne nouvelle !
    ... "30% du chiffre d’éditeurs comme Glénat ou Kana"...
    ... et une part non négligeable chez d’autres groupes.
    Rien de tel pour se remotiver sur le francobelge et revenir à nos moutons, au risque de la création. Si tout se passe bien, on aura un peu moins de gestionnaires de patates et de navets (qui de toute façon se recaseront dans n’importe quel secteur d’activité où l’on vend des patates et des navets) et un peu plus d’éditeurs à l’ancienne, chose rare ces derniers temps contrairement à ce qu’à l’air de croire une dénommée A. Filipetti.
    Allez les éditeurs, retour au courage, à la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.