BD et société du spectacle

13 septembre 2012 par Zébra
  • C’est plus l’association systématique de la BD aux loisirs qui est contestable dans cette étude. Si les projets de reportages-bd façon Joe Sacco ou Ted Rall, via le numérique, voyaient le jour (ce dont je doute), on peut penser qu’ils s’épanouiraient sur les "supports numériques", n’étant pas faits pour divertir.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.