Ouarzazate et mourir - Le Poulpe - Hervé Prudon et Baladi - 6 Pieds sous Terre

8 avril 2004 par Patrick Albray
  • Un clochard qui touche une somme rondelette pour tuer quelqu’un et qui se suicide après avoir dépensé l’argent en filles et en champagne, c’est déjà un fait-divers alléchant pour le "Poulpe". Cela le devient encore plus lorsqu’il s’aperçoit que le défunt est un ancien ami.
    Cent mille francs. Français. "Nouveaux", comme on a longtemps dit en France, pays où l’on aime ses vieilles traditions. Soit 15.000 euros. Une jolie somme pour un clochard. Un S.D.F., comme on dit en France, pays où l’on aime les (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.