Casterman : La bronca des auteurs

13 novembre 2012
  • Je ne comprends pas bien.
    1. Casterman, propriété de Flammarion, est vendu par la maison mère, le groupe Rizzoli. Gallimard achète l’ensemble. casterman passe donc dans le giron de Gallimard, maison extrêmement prestigieuse, l’un des éditeurs les plus réputés au monde, toujours indépendant, toujours familial, contrairement à tous les grands groupes d’édition. Les éditeurs devraient d’abord s’en réjouir.
    2. C’est Louis Delas qui quitte le navire pour reprendre l’affaire familiale. Il sera patron, au lieu d’être l’employé d’Antoine Gallimard : voilà une bonne raison à ses yeux d’abandonner "ses" auteurs, qui (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD