Marché de la BD 2012 : les vraies raisons d’un marasme

27 décembre 2012
  • un éditeur qui veut sortir un titre d’une série tous les ans dans un style relativement sophistiqué (dessin et couleurs relativement photo réalistes) est obligé de verser des à-valoirs. On ne peut pas faire 50H de dessin par semaine avec un boulot alimentaire en plus...
    Ceci juste pour expliquer qu’en BD il y a un pourcentage d’auteurs vivant de leur art supérieur à la littérature.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.