Grégory Jarry (éditions FLBLB) : "On est à cheval entre un côté mordant, satirique et un goût prononcé pour la narration."

20 mars 2013 par Sergio Salma
  • On le prend juste au mot. Parce que à ce compte-là, vous pouvez virer des catalogues Tintin , Astérix et Gaston Lagaffe pures bédés industrielles . Quand on finira de taxer d’industriel , la simple vocation de vouloir juste toucher un maximum de gens. Pixar fait de l’animation industrielle ? Est-ce qu’un livre lu par des millions de gens est uniquement à vocation industrielle ? Est-ce qu’au contraire ( selon vous le contraire) le travail personnel et "artistique" n’est voué qu’à un public restreint ? Goscinny ou Hugo Pratt, Tardi ou Hislaire , Zep ou Larcenet, Nury et beaucoup d’autres puisqu’ils (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.