Grégory Jarry (éditions FLBLB) : "On est à cheval entre un côté mordant, satirique et un goût prononcé pour la narration."

20 mars 2013 par tex
  • La surproduction c’est l’avalanche de bouquins hyper formatés, qui se ressemblent tous et bénéficient de mises en place hallucinantes en librairie, non pas tellement en raison de leurs qualités respectives mais parce que leurs éditeurs dépensent du fric pour en assurer la promotion.
    Vous avez raison, Tintin, Astérix, Gaston ne sont pas des BD purement industrielles. Leur exploitation outrancière l’est, en revanche. Les nouvelles séries qui essaiment autour de ces filons le prouvent : Gastoon, le neveu de Gaston, Kid Lucky, etc... Personne n’a dit que des auteurs qui vendent beaucoup d’albums sont (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.