Bisou, le pari "girly" de Delcourt

5 avril 2013 par Geraud
  • Salut,
    C’est effectivement tout à fait affligeant. Je suis attéré...
    Et cette remarque en fin d’article :
    La BD investit le féminin ou le contraire
    Me laisse perplexe (pour rester sobre) : Ah bon, c’est ça, "le féminin" ? Faut croire alors que toutes les filles ou femmes que je fréquente n’ont rien de "féminin". Et c’est tant mieux.
    Par ailleurs, que devient "Fluide.G" ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.