Le manga arbitre les choix technologiques et commerciaux de la BD numérique francophone. Un "Jump" en vue ?

1er août 2013 par Aurélien PIGEAT
  • Sur le fond, il me semble que les acteurs du marché n’ont pas le choix : ils doivent mettre en place une telle offre, ne serait-ce que parce que la demande existe. Il est nécessaire que cela voit le jour, étant donné les évolutions des modes de consommation de la bande dessinée. Après, les modèles, c’est une autre question.
    Pour la terminologie usitée, à savoir "pirate" ou "clients" pour les agrégateurs de scantrad, on peut la refuser, dès lors qu’elle nous concerne et se veut connotée péjorativement, mais elle me semble difficilement contestable. Quand je lis du scantrad, j’ai parfaitement conscience (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.