Jean-Claude Mézières : « Avec Valérian, on a le droit de tout raconter »

31 août 2014 par Jacques
  • C’est un peu ça, la BD. Un gigantesque réservoir à idées, où des cinéastes en quète d’inspiration viennent parfois se servir. Valerian n’etait sans doute pas traduit aux States quand le premier film Star War est sorti. Même Cameron a eu des problèmes avec Avatar....

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.