"Largo Winch", "Lady S", "I.R.$."... Quand la bande dessinée franco-belge parle de géopolitique

14 novembre 2014 par La plume occulte
  • Il est dommage que Jean Van Hamme reste confiné dans sa zone de confort dorénavant, préretraité ne veut pas dire endormi , il déroule nonchalamment ses mécaniques narratives en s’appuyant sur ses acquis .Même si ça reste impressionnant de fluidité,de concision et d’une solidité à toute épreuve, il manque un peu l’effet de surprise.Trop professionnel et pas assez créatif son travail depuis quelques années, alors qu’à une époque, celle où il enrhumait tout le monde côté scénario, l’équilibre entre ces deux qualités de pur conteur était plus ajusté.
    Maître Jean Van Hamme anticipe trop la réaction de ses lecteurs (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.