Angoulême 2016 : Désormais la sélection officielle ne représente plus la bande dessinée francophone.

22 janvier 2016 par kyle william
  • J’adore cette BD populaire d’autrefois et je l’adore toujours en Italie où elle paraît encore. Mais ici elle n’existe plus ; on est entrés dans une politique d’albums. Le seul équivalent aujourdhui des petits formats d’origine italienne serait les manga. Mais les conditions de réalisations de ces BD tiennent de l’industrie stakhanoviste (pour ne pas dire esclavagiste). Pas sûr non plus que les auteurs qui font vivre cette BD populaire là soient les plus épanouis de la profession. N’importe quel titre un tant soit peu créatif qui n’atteint pas immédiatement son public est aussitôt sacrifié. On est encore (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.