Le Prix Artémisia de la bande dessinée féminine fait la leçon au Festival d’Angoulême

13 janvier 2016 par svecs
  • surtout qu’un vote libre tel que celui qui est organisé me semble très difficile à contrôle de manière efficace. En voulant jouer la transparence, on se retrouve face à un mode de scrutin encore plus opaque et le dépuillement risque d’être long et fastidieux. Un fiasco de plus pour le festival.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.