La rentrée Casterman : entre grosses pointures et petits one-shots

12 septembre 2016 par Frenchoïd
  • Si Jacques Martin nous a quittés
    par pitié !
    Seul le roy de France (et peut-être quelques curetons de haut rang) pouvaient se permettre ce qui pour le reste de la population reste une abominable faute d’accord.
    Grand merci.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.