Angoulême J-7 : Rush final pour le Grand Prix

20 janvier 2017 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • C’est une façon de parler. D’autant qu’un des plus gros éditeurs français n’est pas basé dans la capitale. Et on ne parlera pas des Belges ni des Suisses encore moins des Québécois.
    J’ai répondu là-haut à ces questions. De toute façon, à l’heure de la mondialisation et de l’Internet, ces catégories n’ont plus trop de sens. Sauf que la géographie joue un rôle, notamment dans l’accès aux médias (TV, grands quotidiens et hebdos). Les éditeurs "de province" (façon de parler en effet) ont la voix qui porte moins que les éditeurs parisiens. Idem pour la distribution, d’ailleurs.
    Mais Didier est fâché. (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD