Vincent Bernière : les nichons du marché de niche

5 février 2018
  • Allons, allons, chère" Louise Michel", où as-tu vu que le charmant et délicat monsieur Bernière me traitait de "vieille folle rétrograde" ? Il se contente juste de dire des sottises et des vilains mensonges avec une belle assurance. Je n’ai pas assez de "temps de cerveau" disponible pour lui" pourrir la vie sur les réseaux sociaux" que je fréquente peu et seulement pour poster, sur mon "mur", des informations sur la vie (qui se développe et se renforce) d’Artémisia, ou sur ma propre création dont il semble ne rien connaitre du tout. Si j’ai posté UN commentaire sur Vincent Bernière c’est bien le (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.