Samplerman, super-héros de la bande dessinée-collée

8 février 2019
  • Je n’exclus pas les bandes dessinées sans texte. Il peut y avoir un fil narratif. Avec les œuvres de Samplerman, il n’y en a pas. Il lui arrive d’uiliser du texte mais comme matériau aussi. Seule la composition plastique l’intéresse pas le langage articulé qu’est la bande dessinée. .Suffit pas d’aligner des mots et des lettres pour écrire des phrases qui font sens et il ne suffit pas de juxtaposer des dessins pour faire une bande dessinée.
    Une semaine de bonté de Max Ernst n’est pas une bande dessinée.
    Il faut au moins trois dessins qui se suivent et qui font sens les uns après les autres et avec les (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.